Skip to main content

Articles

Page 5 of 28

  1. Motile sperm organelle morphology examination (MSOME) involves the use of differential interference contrast microscopy (also called Nomarski contrast) at high magnification (at least 6300x) to improve the obs...

    Authors: Florence Boitrelle, Bruno Guthauser, Laura Alter, Marc Bailly, Robert Wainer, François Vialard, Martine Albert and Jacqueline Selva
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2013 23:3
  2. Présenter les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des fractures de verge dans le service d’urologie-andrologie de l’hôpital général de Grand Yoff de Dakar.

    Authors: L. Niang, I. Thiam, M. Ndoye, A. Ouattara, Y. Magloire, M. Jalloh, I. Labou and S. M. Gueye
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:203
  3. Bien qu’ayant été par le passé une zone d’endémie filarienne, les séquelles de la filariose lymphatique deviennent de plus en plus rares au Bénin. Nous rapportons un cas de volumineux éléphantiasis pénoscrotal...

    Authors: I. Gandaho, J. Avakoudjo, P. -P. Hounnasso, F. Hodonou and C. Akpo
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:199
  4. Dans l’azoospermie obstructive (AO), les taux d’extraction chirurgicale de spermatozoïdes sont élevés. Cependant, en ce qui concerne les issues des ICSI (Intra cytoplasmic Sperm Injection) chirurgicales, les donn...

    Authors: S. Salama, F. Boitrelle, M. Albert, I. Hammoud, C. Huchon, R. Wainer, J. Selva and M. Bailly
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:202
  5. La dysfonction érectile (DE) constitue une pathologie qui revêt un aspect particulier chez le sujet retraité. Le but de cette étude est de rapporter les aspects épidémiologiques et d’analyser les facteurs de r...

    Authors: Y. Diallo, M. Coume, C. Ze Ondo, B. Diao and C. Sylla
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:200
  6. L’infertilité masculine constitue un problème de santé publique. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce phénomène. Actuellement, le stress oxydatif est incriminé comme l’une des principales causes. Dans not...

    Authors: H. Ben Ali, F. Atig, S. Mehri, A. Saad and M. Ajina
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:198
  7. Décrire les aspects cliniques et thérapeutiques des urgences andrologiques reçues en milieu urbain dans un centre hospitalo-universitaire du Cameroun.

    Authors: E. H. Moby Mpah, P. J. Fouda, T. Sala-Beyeme, E. C. Eboumbou Moukoko, A. Njifou Njimah, J. -G. Tsiagadigui, H. J. G. Berthe, J. Mekeme Mekeme and F. Angwafo III
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:190
  8. Évaluer prospectivement les résultats fonctionnels de la thermothérapie prostatique par radiofréquence (Prostiva©) sur la gêne urinaire et la vie sexuelle dans le cadre du traitement d’une hypertrophie bénigne...

    Authors: J. Jean-Baptiste, P. Meria and F. Desgrandchamps
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:197
  9. Les tumeurs primitives des vésicules séminales sont rares. Une centaine de cas ont été publiés dans la littérature. Il s’agit le plus souvent de tumeurs bénignes dont les cystadénomes, les tumeurs malignes pri...

    Authors: A. Bahloul, R. Ben Haim, M. Schneider, L. Obringer and J. -L. Jung
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:195
  10. Le carcinome urothélial de l’urètre masculin est une tumeur exceptionnelle. Nous rapportons une nouvelle observation de carcinome urothélial de l’urètre chez un homme de 64 ans qui avait consulté pour une dysu...

    Authors: E. E. Gowe, A. H. Dekou, C. C. Vodi, P. G. Konan, M. Y. Gnagne and K. Dje
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:189
  11. Les lamines A/C sont des filaments intermédiaires présents dans les noyaux des cellules. Leurs rôles sont multiples et des mutations du gène LMNA sont à l’origine de nombreuses maladies appelées laminopathies....

    Authors: A. -M. Courtot
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:188
  12. Le recours à la vasectomie demeure largement moins utilisé en France que dans d’autres pays comme le montrent les données présentées dans cet article. Par ailleurs, environ 12 % des hommes qui ont recours à ce...

    Authors: P. Gillois, J. -M. Rigot, J. -C. Juillard and S. Hennebicq
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:196
  13. Avant la disponibilité de la contraception hormonale féminine, les hommes des pays d’Europe occidentale, à travers l’utilisation du préservatif et la pratique du coït interrompu, avaient une grande partie de l...

    Authors: B. Spencer
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:191
  14. The world population continues to grow rapidly while resources for sustainable living dwindle and manmade ecological problems increase proportionally to the overpopulation. Family planning is required to reduc...

    Authors: E. Nieschlag
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:187
  15. Even though years of research on the male contraceptive pill have been conducted, a marketable product is still absent from the arsenal of male and female products of contraception. In this paper, the followin...

    Authors: A. van Wersch, J. Eberhardt and F. Stringer
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:185
  16. Le refus des solutions « chimiques », souvent jugées suspectes, mène un nombre croissant de contemporains à rechercher une alternative naturelle chaque fois qu’elle existe. Le domaine médical — et en particuli...

    Authors: J. -M. Debry
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:182
  17. L’offre en matière de moyens contraceptifs masculins est limitée et, en particulier, à ce jour il n’existe pas de contraception hormonale masculine sur le marché. L’épididyme, dans lequel les spermatozoïdes ac...

    Authors: J. -R. Drevet
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:186
  18. L’incidence des symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) liés à une hypertrophie bénigne de prostate (HBP) augmente avec l’âge puisqu’ils touchent 50 % des patients âgés de plus de 50 ans et 90 % de ceux âgés...

    Authors: R. Caremel, E. Laccarier and L. Sibert
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:172
  19. Au Centre d’Étude et de Traitement des Insuffisances Sexuelles Masculines (CETISM) de notre département universitaire d’urologie, une consultation psychologique est systématiquement programmée lorsque la proth...

    Authors: C. Mormont and R. Andrianne
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:175
  20. Au Sénégal, les troubles sexuels posent un réel problème de diagnostic et surtout de prise en charge, en rapport avec le manque d’informations des patients, les tabous sexuels et la rareté supposée de ces affe...

    Authors: A. Sylla, N. -D. Ndiaye-Ndongo, L. Fall, S. M. Guèye and M. Guèye
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:179
  21. la dysfonction érectile (DE) est une des complications les plus fréquentes du diabète mais également une des plus sous-diagnostiquées. Les auteurs rapportent la fréquence et le profil clinique de la DE dans un...

    Authors: W. Zakhama, A. Chaabouni, S. Rzouga, N. Chaieb, A. Majdoub, M. -Y. Binous and M. Fodha
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:170
  22. Étudier les facteurs de risque et les résultats des investigations diagnostiques de la dysfonction érectile en consultation urologique à Brazzaville.

    Authors: A. P. Bouya, A. W. S. Odzebe, R. Mayala Maognan, A. M. Ondongo Atipo, N. Andzouana and H. G. Monabeka
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:169
  23. La présente revue de la littérature a pour but de préciser en 2011 les techniques utilisées pour le dépistage des anticorps antispermatozoïdes (ACAS) et l’intérêt de ce dépistage dans diverses situations physi...

    Authors: J. Tuech
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:165
  24. La dysfonction érectile (DE) est une pathologie multifactorielle fréquente, dont l’origine organique ou mixte est considérée actuellement comme dominante chez l’homme après 50 ans. La plupart des DE vasculotis...

    Authors: C. Bonnin and P. Bouilly
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:160
  25. Les auteurs rapportent une observation d’une plaie de la verge par embrochage d’une esquille de bois lors de l’activité quotidienne d’un menuisier. Le patient a été reçu trois heures après l’accident de travai...

    Authors: E. H. Moby Mpah, F. Atemkeng Tsatedem, T. Sala Beyeme, P. J. Fouda and F. Angwafo III
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:163
  26. Sous nos climats, la circoncision reste l’intervention la plus couramment pratiquée chez le garçon. Elle est souvent réalisée par un personnel paramédical non qualifié, ou même en dehors du milieu médical dont...

    Authors: M. A. Mseddi, K. Chabchoub, M. Bouasida, N. Rebai, M. Hadjslimen, A. Bahloul and M. N. Mhiri
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:161
  27. La responsabilité de l’homme dans l’infertilité du couple est établie par plusieurs travaux. Le but de ce travail est de rapporter les aspects cliniques, spermiologiques de la varicocèle et d’évaluer les résul...

    Authors: B. Diao, M. R. Sy, B. Fall, Y. Sow, A. Sarr, S. Mohamed, B. Sine, P. A. Fall, A. K. Ndoye, M. Ba and B. A. Diagne
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:157
  28. Évaluer la prise en charge des patients présentant un priapisme.

    Authors: R. Kane, L. Niang, H. Berthe, A. Ndiaye, B. Diao, A. Ndoye and S. M. Gueye
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:162
  29. Traumatismes rares, les amputations du pénis sont le plus souvent retrouvées dans le cadre d’automutilation chez des patients présentant un problème psychiatrique. Nous rapportons un cas d’amputation traumatiq...

    Authors: K. Z. R. Hodonou, J. Avakoudjo, D. F. J. -M. Hodonou, A. Ouattara, M. Yevi, I. Gandaho, D. Cissé and E. C. Akpo
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2012 22:156
  30. L’amputation du gland au cours de la circoncision est une complication tragique dont la responsabilité incombe à l’opérateur. Le traitement de référence de cette lésion repose sur la réimplantation microchirur...

    Authors: I. Diabaté and S. C. N. Kouka
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2011 21:148
  31. Si la première description de la globozoocéphalie date de 1971, il aura fallu plus de 35 ans pour identifier la première cause génétique (une altération du gène SPATA16), et cela malgré la création de nombreux mo...

    Authors: F. Ferfouri, G. Merdassi and F. Vialard
    Citation: Basic and Clinical Andrology 2011 21:149

Basic and Clinical Andrology is the official journal of the French Society of Andrology (SALF).

Annual Journal Metrics