Skip to main content

Advertisement

La dysfonction érectile au Congo : premières données sur la fréquence de ce motif de consultation et profil clinique au centre hospitalier universitaire de Brazzaville

Erectile dysfunction in the Congo: initial data on the frequency of consultation appointments requested for this and clinical profile at Brazzaville University Hospital

Article metrics

  • 628 Accesses

Résumé

Objectif

Étudier les facteurs de risque et les résultats des investigations diagnostiques de la dysfonction érectile en consultation urologique à Brazzaville.

Méthodologie

Il s’agissait d’une étude prospective concernant 40 patients âgés de 20 à 80 ans vus en consultation externe d’urologie-andrologie du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville pour dysfonction érectile, de décembre 2009 à août 2010. Les renseignements de la fiche d’enquête concernaient l’âge, les antécédents, les facteurs de risque, les caractéristiques cliniques et paracliniques, et l’Index international de la fonction érectile (IIEF-5) dans sa version française. Les logiciels Epi info version 3.5.1 et SPSS 11.5 ont permis l’enregistrement et l’analyse des données. Le test de Khi 2 a été utilisé pour la comparaison des variables quantitatives et le test d’analyse de variance (ANOVA) pour les variables qualitatives. Le seuil de significativité était de 0,05.

Résultats

La fréquence de la dysfonction érectile était de 14,7 %, avec une moyenne d’âge de 50,7 ± 12,3 ans (27–77 ans). La tranche d’âge de 40 à 50 ans était la plus touchée. La durée moyenne de l’ancienneté était de 2,6 ± 2,2 ans (trois mois à neuf ans). Les pathologies associées ont été l’HTA (22,5 %) et le diabète (15 %). Les facteurs de risque retrouvés ont été l’alcoolisme (75 %), le tabagisme (25 %) et l’obésité (12,5 %). La dysfonction érectile était sévère dans 47,5 % des cas et la sévérité était corrélée à l’âge. Elle était insupportable dans 40 % des cas.

Conclusion

La dysfonction érectile concerne 14,7 % des patients vus en consultation urologique. Ce chiffre est certainement sous-estimé en raison des tabous et de la pudeur.

Abstract

Objective

To study risk factors and diagnostic investigations results of erectile dysfunction in urologic consultation in Brazzaville.

Method

It was a prospective study, which included 40 patients between 25 and 80 year-old seen for erectile dysfunction in the external urology-andrology consultation of the teaching hospital of Brazzaville, from December 2009 to August 2010. Information obtained from the investigation form included age, past history, risk factors, clinical and nonclinical characteristics and the international index of erectile function (IIEF-5) in its French translation. Epi Info software version 3.5.1 and SPSS 11.5 were used for data analysis. The Chi squared test was used to compare quantitative results and the analysis of variance (ANOVA) for qualitative results. The significance level was 0.05.

Results The frequency of erectile dysfunction was 14.7%, with an average age of 50.7 + 12.3 year-old (27–77 years). The group 40 to 50 year-old was the most affected. The mean duration was 2.6 + 2.2 years (three months to nine years). Associated diseases were hypertension (22.5%) and diabetes (15%). The risk factors observed were alcoholism (75%), tobacco use (25%) and obesity (12.5%). The erectile dysfunction was severe in 47.5% of cases and severity was correlated with age. It was unbearable in 40% of cases

Conclusion

Erectile dysfunction was found in 14.7% of patients seen in urologic consultation. This number is underestimated because of modesty and taboos.

Références

  1. 1.

    Lue TF, Giuliano F, Montorsi F, et al (2004) Summary of the recommendations on sexual dysfunctions in men. J Sex Med 1:6–23

  2. 2.

    Delavière D (2002) Épidémiologie de la dysfonction érectile (première partie). Prévalence et incidence mondiales. Andrologie 12:167–185

  3. 3.

    Droupy S (2005) Épidémiologie et physiopathologie de la dysfonction érectile. Ann Urol 39:71–84

  4. 4.

    Cailleau S (2009) Syndrome métabolique: les facteurs de risque de dysfonction érectile. Le point de vue du cardiologue. Louvain Med 128:S121–S130

  5. 5.

    Diao B, Ndoye A, Fall PA, et al (2007) La dysfonction érectile au Sénégal: profil épidémiologique. Andrologie 17:223–229

  6. 6.

    Giuliano F, Chevret-Measson M, Tsatsaris A, et al (2002) Prévalence de l’insuffisance érectile en France: résultats d’une enquête épidémiologique menée auprès d’un échantillon de 1004 hommes. Prog Urol 12:260–267

  7. 7.

    Rhoden EL, Teloken C, Sogari PR, Vangas Souto CA (2002) The use of the simplified International Index of Erectile Function (IIEF-5) as a diagnostic tool to study the prevalence of erectile dysfunction. Int J Impot Res 14:245–250

  8. 8.

    Fourcade RO (2010) Troubles sexuels et urinaires plus qu’une association d’idées E. Mémoires de l’académie nationale de chirurgie 9:110–112

  9. 9.

    Martins FG, Abdo CH (2010) Erectile dysfunction and correlated factors in Brazilian men aged 18–40 years. J Sex Med 7:2166–2173

  10. 10.

    Azemar MD, Menard J, Ripert T, Staerman F (2009) Le schéma thérapeutique habituel de la dysfonction érectile est-il adapté après 65 ans? Prog Urol 19:202–208

  11. 11.

    Costa P, Avance C, Wagner L (2003) Dysfonction érectile: connaissances, souhaits et attitudes. Résultats d’une étude française réalisée auprès de 5099 hommes âgés de 18 à 70 ans. Prog Urol 13:85–91

  12. 12.

    Traxel O (2005) Troubles de l’érection. Institut de la conférence Hippocrate. pp 111–338

  13. 13.

    Costa P, Grivel T, Giuliano F, et al (2005) La dysfonction érectile: un symptôme sentinelle? Prog Urol 14:203–207

  14. 14.

    El Achhab Y, Berraho M, Benslimane A, et al (2008) Diabète et dysfonction érectile au Maroc: étude épidémiologique auprès d’une population de consultants. East Mediterr Health J 14:1090–1100

  15. 15.

    Roumeguère T (2009) Syndrome métabolique, déficit en testostérone et trouble de la fonction érectile. Louvain Med 128:116–120

  16. 16.

    Abram F, Linke F, Kalfon A, et al (1998) Dysérection secondaire à une hyperprolactinémie. À propos de 13 cas. Prog Urol 8:537–541

  17. 17.

    Alenda O, Beley S, Ferhi K, et al (2010) Physiopathologie et prise en charge de la maladie de La Peyronie. Prog Urol 20:91–100

  18. 18.

    Elbendary MA, El-Gamal OM, Salem KA (2009) Analysis of risk factors for organic dysfunction in egyptian patients under the age of 40 years. J Androl 30:520–524

  19. 19.

    Moreira JR, Lisboa Lobo CF, Villa M, et al (2002) Prevalence and correlates of erectile dysfunction in Salvador, northeastern Brazil: a population-based study. Int J Impot Res 14:S3–S9

Download references

Author information

Correspondence to A. W. S. Odzebe.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Bouya, A.P., Odzebe, A.W.S., Mayala Maognan, R. et al. La dysfonction érectile au Congo : premières données sur la fréquence de ce motif de consultation et profil clinique au centre hospitalier universitaire de Brazzaville. Basic Clin. Androl. 22, 92–95 (2012) doi:10.1007/s12610-012-0169-4

Download citation

Mots clés

  • Dysfonction érectile
  • Fréquence
  • Diagnostic
  • Congo

Keywords

  • Erectile dysfunction
  • Frequency
  • Diagnosis
  • Congo