Open Access

Les torsions du cordon spermatique chez l’adulte au CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou

  • F. A. Kaboré1, 2Email author,
  • B. Zango2,
  • C. Yaméogo2,
  • A. Sanou3,
  • B. Kirakoya2 et
  • S. S. Traoré3
Basic and Clinical Andrology201121:151

https://doi.org/10.1007/s12610-011-0151-2

Reçu: 6 aôut 2011

Accepté: 18 octobre 2011

Publication: 21 novembre 2011

Résumé

Objectif

Étudier les aspects épidémiologique, diagnostique et thérapeutique de la torsion du cordon spermatique (TCS) chez des sujets adultes de plus de 15 ans.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective descriptive du 1er janvier 2004 au 30 juin 2010 menée dans les services d’urologie et des urgences de chirurgie viscérale du CHU Yalgado-Ouédraogo de Ouagadougou (Burkina Faso). Nous avons colligé 51 dossiers médicaux de tous les patients qui ont été reçus pour suspicion de TCS durant la période d’étude.

Résultats

La TCS était confirmée chez 40 patients (78,4%) à la scrototomie exploratrice. L’âge moyen des patients était de 26 ans (extrêmes de 16 et 55 ans). Le délai moyen de consultation était de 24,6 heures et 84,3 % des patients avaient consulté après la sixième heure. La tuméfaction de l’hémibourse et l’ascension testiculaire étaient les signes physiques dominants. Une orchidectomie a été réalisée chez 22 patients (55 %). Les suites opératoires étaient simples chez tous les patients avec une durée moyenne d’hospitalisation de 4,3 jours (extrêmes de deux et sept jours).

Conclusions

Notre série est marquée par une forte proportion d’orchidectomie. Des actions de sensibilisation des populations doivent être menées afin qu’elles consultent rapidement devant tout tableau de bourse aiguë douloureuse.

Mots clés

Torsion du cordon spermatique Adulte Orchidectomie Orchidopexie Urgence chirurgicale

Advertisement