Open Access

Impact de la varicocélectomie chez les patients ayant une azoospermie non obstructive ou une oligozoospermie sévère

  • B. Fall1Email author,
  • B. Diao1,
  • Y. Sow1,
  • A. Sarr1,
  • P.A. Fall1,
  • A.K. Ndoye1,
  • M. Ba1 et
  • B.A. Diagne1
Basic and Clinical Andrology201020:101

https://doi.org/10.1007/s12610-010-0101-4

Reçu: 21 mai 2010

Accepté: 5 juillet 2010

Publication: 28 octobre 2010

Résumé

But

Évaluer les résultats de la ligature haute rétropéritonéale des veines spermatiques chez les hommes infertiles ayant une azoospermie non obstructive ou une oligozoospermie sévère.

Patients et méthodes

Étude rétrospective colligeant 61 cas de varicocèle dont 46 (75,4 %) ayant une oligozoospermie sévère (groupe I) et 15 (24,6 %) ayant une azoospermie non obstructive (groupe II).

Résultats

Dans le groupe I (oligozoospermie sévère), l’âge moyen des patients était de 35,5 ± 6,4 ans (23–47 ans). La durée moyenne de l’infertilité était de 4,9 ± 3,4 ans (1–13 ans). La varicocèle était bilatérale chez 41 patients (89,1 %) et unilatérale gauche chez cinq patients (10,9 %). Cette varicocèle a été classée de grade I dans deux cas (4,3 %), de grade II dans 39 cas (84,7 %) et de grade III dans cinq cas (10,9 %). En préopératoire, la concentration moyenne des spermatozoïdes était de 1,85 ± 1,4 millions/ml. La mobilité normale à la première heure des spermatozoïdes était en moyenne de 43,3 ± 21,5 %. Les spermatozoïdes de morphologie anormale représentaient 65,05 ± 21,6 % en moyenne. Après varicocélectomie, la concentration moyenne des spermatozoïdes était de 8,3 ± 10,3 millions/ml. La mobilité normale était en moyenne de 47,6 ± 29,2 %, et les spermatozoïdes de morphologie anormale de 50,08 ± 26,9 %. Après un recul moyen de 26,2 ± 11,6 mois, 12 couples (26,1 %) avaient rapporté des grossesses spontanées. Dans le groupe II (azoospermie), l’âge moyen des patients était de 40,8 ± 7,2 ans (27–47 ans). La durée moyenne de l’infertilité était de 6 ± 3,1 ans (3–15 ans). Après varicocélectomie, une induction de la spermatogenèse avec présence de spermatozoïdes mobiles dans l’éjaculat a été observée chez trois patients (20 %). Dans ce groupe, un seul couple avait rapporté une grossesse qui s’est terminée par une fausse couche.

Conclusion

La varicocélectomie chez les hommes infertiles ayant une azoospermie non obstructive peut entraîner une apparition dans l’éjaculat de spermatozoïdes mobiles utilisables dans le cadre d’une assistance médicale à la procréation (AMP). Elle entraîne une amélioration significative de la qualité de la spermatogenèse et de la fertilité en cas d’oligozoospermie sévère. La réalisation de cette intervention chez de tels hommes est donc une option raisonnable.

Mots clés

Infertilité Varicocélectomie Azoospermie non obstructive Oligozoospermie sévère

Advertisement