Open Access

Don de sperme: le lien entre l’anonymat et le bénévolat

Basic and Clinical Andrology201020:72

https://doi.org/10.1007/s12610-010-0072-5

Reçu: 3 février 2010

Accepté: 9 février 2010

Publication: 4 mars 2010

Résumé

La France a été le premier pays à introduire une nouvelle politique en matière de don du sperme, fondée sur l’anonymat et le bénévolat. L’objectif était de faire entrer le sperme et, d’une manière plus large, les gamètes dans la catégorie des éléments ou des produits humains qui ne peuvent, d’après la loi et en raison de la dignité de la personne, faire l’objet d’un paiement. On assiste de nos jours à une remise en cause de l’anonymat. Or, si l’on se réfère aux nombreux travaux de sociologie concernant le don, il apparaît que le bénévolat est étroitement lié à l’anonymat, avec une vertu sociale, le renforcement de la solidarité collective par un effet d’altruisme désintéressé. Dissocier anonymat et bénévolat ouvrirait la porte à une logique de marché.

Mots clés

Sperme Insémination Don

Advertisement