Skip to content

Advertisement

  • Article Original
  • Open Access

Données descriptives de l’activité d’Assistance médicale à la procréation avec don de spermatozoïdes au sein des CECOS de 1973 à 2006 en France

  • 1Email author,
  • 2,
  • 3 et
  • 4
Basic and Clinical Andrology201020:71

https://doi.org/10.1007/s12610-010-0071-6

  • Reçu: 14 décembre 2009
  • Accepté: 9 février 2010
  • Publication:

Résumé

Introduction

Le premier CECOS a été créé en 1973 pour permettre une organisation institutionnalisée du don de spermatozoïdes, et encore de nos jours, la majorité de l’activité d’Assistance médicale à la procréation avec don de spermatozoïdes (AMP-D) est gérée dans les CECOS. Depuis 1980, ces centres ont formé un réseau national, la Fédération française des CECOS, et dès leur création, ces centres ont organisé une évaluation de leur activité par la tenue de bilans annuels d’activité. Ce travail présente un récapitulatif de ces données d’activité de 1973 à 2006.

Matériel et méthodes

Les données d’activité des centres ont été compilées au niveau national pour ce qui concerne l’AMP-D et analysées dans ce travail.

Résultats

Entre 1973 et 2006, 69 945 couples ont entamé des démarches au CECOS pour réaliser leur projet parental grâce à un don de sperme. Presque 20 % de ces couples sont revenus au CECOS pour une demande de deuxième, voire troisième enfant. Ce mode de procréation a été possible, car dans le même temps 16 971 donneurs se sont présentés dans les CECOS, et une démarche de don de gamètes a été effectivement réalisée en totalité pour 10 347 d’entre eux. C’est ainsi au moins 44 045 enfants qui ont été conçus durant cette période. Ce travail présente donc la plus grande série de données relatives à l’activité de don de sperme au plan international.

Mots clés

  • Aide médicale à la procréation
  • Anonymat
  • Don de sperme
  • Insémination artificielle hétérologue

Notes

Advertisement