Open Access

Anonymat des dons d’engendrement: le grand malentendu du débat français

Basic and Clinical Andrology201020:64

https://doi.org/10.1007/s12610-010-0064-5

Reçu: 8 octobre 2009

Accepté: 20 octobre 2009

Publication: 2 mars 2010

Résumé

Le débat français sur l’anonymat des dons dans l’assistance médicale à la procréation est traversé par un grand malentendu: les partisans du statu quo légal reprochent aux partisans du droit d’accès aux origines de vouloir « biologiser la filiation ». Or, il suffit d’examiner ce qui s’est fait ces dernières années dans les nombreux pays européens qui ont décidé de lever l’anonymat des donneurs, pour voir que cela est un fantasme. Loin de biologiser la filiation, ces pays ont au contraire conforté les receveurs du don comme les seuls parents juridiques de l’enfant, en posant dans la loi un principe de complémentarité entre les places respectives de donneur d’engendrement et de receveur/parent par la filiation.

Mots clés

Anonymat Don de gamètes Assistance médicale à la procréation Filiation

Advertisement