Open Access

Aspects cliniques, biologiques et thérapeutiques de la cryptorchidie diagnostiquée à l’âge adulte: analyse d’une série de 69 cas

  • B. Fall1Email author,
  • P. A. Fall1,
  • M. Ali1,
  • B. Diao1,
  • Y. Sow1,
  • F. A. Kaboré1,
  • A. Sarr1,
  • A. K. Ndoye1 et
  • B. A. Diagne1
Basic and Clinical Andrology200919:29

https://doi.org/10.1007/s12610-009-0029-8

Reçu: 14 mai 2009

Accepté: 22 juillet 2009

Publication: 27 septembre 2009

Résumé

But

Rapporter les aspects cliniques, biologiques et thérapeutiques de la cryptorchidie chez l’adulte et discuter de l’intérêt de l’abaissement du testicule non descendu (TND) chez l’adulte.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective colligeant 69 patients âgés de plus de 18 ans pris en charge au service d’urologie-andrologie du CHU Aristide-Le-Dantec pour cryptorchidie entre janvier 1999 et décembre 2007.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 31,04 ± 8,4 ans (extrêmes 18 et 55 ans). Les principales circonstances de découverte ont été l’infertilité masculine (38 cas), la vacuité des bourses (21 cas) et la dégénérescence maligne du TND (six cas). La cryptorchidie était unilatérale dans 69,5 % et bilatérale dans 30,4 % des cas. Le spermogramme effectué chez 60 de nos patients a montré une azoospermie dans 46,6 % des cas, une oligozoospermie dans 38,3 % et une numération de spermatozoïdes normale dans 15 % des cas. Tous les patients ayant une cryptorchidie bilatérale avaient une azoospermie. À l’exploration chirurgicale, le TND a été retrouvé dans 95,6 % des cas (66 patients). Le principal type de traitement réalisé a été l’abaissement testiculaire. L’histologie des pièces d’orchidectomie sur testicule non tumoral (n = 7) a trouvé dans tous les cas une atrophie testiculaire sévère avec absence complète de cellules germinales. Les types histologiques des cancers étaient le séminome (n = 3) et le carcinome embryonnaire (n = 3). Parmi les patients ayant une azoospermie (n = 28), aucun cas d’induction de la spermatogenèse après abaissement testiculaire n’a été observé. Parmi les patients ayant consulté pour infertilité masculine, trois d’entre eux ont eu des enfants après abaissement testiculaire, soit un taux de paternité de 7,8 %.

Conclusion

Dans la cryptorchidie de l’adulte, l’abaissement du testicule a peu d’impact sur la fertilité masculine. Mais, vu les progrès actuels de l’assistance médicale à la procréation (AMP), le dogme d’orchidectomie systématique devant un TND diagnostiqué à l’âge adulte doit être reconsidéré.

Mots clés

Cryptorchidie Adulte Infertilité Abaissement testiculaire

Advertisement