Open Access

Les fistules péniennes urétrocutanées postcirconcision: à propos de 85 cas

  • Y. Sow1Email author,
  • B. Diao1,
  • Y. O. Tfeil1,
  • P. A. Fall1,
  • B. Fall1,
  • A. F. Kabore1,
  • A. K. H. Ndoye1 et
  • B. A. Diagne1
Basic and Clinical Andrology200919:15

https://doi.org/10.1007/s12610-009-0015-1

Reçu: 19 janvier 2009

Accepté: 21 mars 2009

Publication: 24 juin 2009

Résumé

Buts

Analyser les aspects cliniques et thérapeutiques des cas de fistules péniennes liés à une circoncision et pris en charge dans notre pratique quotidienne urologique.

Patients et méthodes

Étude rétrospective des dossiers des patients admis pour fistule pénienne postcirconcision de la période allant de 1990 à 2007.

Résultats

Quatre-vingt-cinq cas ont été notés avec une moyenne d’âge de 10,7 ans (15 mois et 38 ans). La circoncision était réalisée par un personnel paramédical dans la majorité des cas. Le délai de consultation était en moyenne de 4,1 ± 5,3 ans (1 semaine-28 ans). La fistule était associée à une amputation partielle du gland dans un cas et une sténose du méat urétral dans trois cas. Le traitement chirurgical a consisté surtout à un dédoublement urétrocutané. Avec un recul moyen de 3,35 ans (2 mois-8 ans), nous avions noté 81,2 % de bons résultats.

Conclusion

La fistule pénienne postcirconcision est fréquente dans nos régions. Sa prise en charge est assez codifiée, mais le risque d’échec n’est pas négligeable, d’oú l’intérêt de la prévention.

Mots clés

Fistule Pénis Circoncision

Advertisement