Open Access

Une nouvelle fonction pour la transferrine exprimée par le testicule

  • B. Fumel1,
  • A. Sow2,
  • S. Fouchécourt3 et
  • F. Guillou4
Basic and Clinical Andrology200919:13

https://doi.org/10.1007/s12610-009-0013-3

Reçu: 26 janvier 2009

Accepté: 21 mars 2009

Publication: 24 juin 2009

Résumé

Chez l’homme, les oligospermies sévères sont associées à un faible taux de transferrine dans le liquide séminal. La transferrine apparaît comme un bon indicateur pour définir les dysfonctionnements testiculaires. Son niveau d’expression dans le testicule doit être parfaitement contrôlé. Elle y joue un rôl dans le transport du fer. Mais de récents résultats montrent l’existence d’une forme dimérique de la transferrine sertolienne comme puissant régulateur de la phagocytose des corps résiduels par les cellules de Sertoli.

Mots clés

Transferrine Testicule Cellules de Sertoli Phagocytose Corps résiduel

Notes

Advertisement