Skip to content

Advertisement

Open Access

Le sperme « inflammatoire »: ses relations avec la fertilité

Andrologie200919:5

https://doi.org/10.1007/s12610-008-0005-8

Publication: 15 mai 2009

Résumé

Objectifs

L’inflammation du sperme résulte d’une infection bactérienne ou virale du tractus urogénital male (TUGM); elle est souvent cliniquement silencieuse. Le dilemme existe quant aux rapports de cause à effet entre leucocytes, marqueurs de l’inflammation et mauvaise qualité du sperme. Nous nous sommes intéressés aux modifications des spermatozoïdes à l’échelon moléculaire en rapport avec l’inflammation.

Matériel et méthodes

Cette étude repose sur une revue de la littérature et des résultats personnels. Chez 200 hommes, partenaires de couples infertiles au spermogramme normal, nous avons étudié la condensation nucléaire et les dérivés actifs de l’oxygène (DAO) déterminés par cytométrie en flux après marquage à l’acridine orange et au dihydroéthidium en fonction des taux d’élastase du plasma séminal.

Résultats

Dans la littérature, on a décrit une relation positive entre infection et exacerbation de l’apoptose des spermatozoïdes avec augmentation de la nécrose et diminution du potentiel de membrane mitochondriale. Nous avons retrouvé une corrélation positive entre le taux de spermatozoïdes avec ADN dénaturé et celui d’élastase. Ce taux passait de 8,6 % à un taux d’élastase entre 0 et 100 μg/l à 15,7 % pour un taux d’élastase entre 100 et 250 μg/l, cette augmentation ne dépendant pas de la sécrétion de DAO. Le taux de spermatozoïdes avec ADN dénaturé se normalisait pour des taux d’élastase supérieurs à 600 μg/l.

Discussion et conclusion

Les modifications de l’ADN ou des membranes des spermatozoïdes n’influencent pas automatiquement les caractéristiques classiques du sperme ni ne réduisent la fertilité male. Elles peuvent cependant retentir négativement sur la capacitation et la réaction acrosomique, avec absence de fécondation ou mauvais développement embryonnaire. Avant de traiter, on tiendra compte du lieu et de la durée de l’inflammation ainsi que des lésions occasionnées sur les spermatozoïdes.

Mots clés

ADNAnalyse microbienneDérivés actifs de l’oxygèneÉlastaseLeucocytesMitochondriesProstasomesSpermogrammeTests fonctionnels

Advertisement