Skip to content

Advertisement

  • Article Original
  • Open Access

Intérêt de l’autoconservation de spermatozoïdes testiculaires en cas d’azoospermie avant castration sur testicule unique

  • 1,
  • 1,
  • 2,
  • 2,
  • 1,
  • 3,
  • 1,
  • 4 et
  • 2Email author
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française17:BF03041167

https://doi.org/10.1007/BF03041167

  • Reçu: 15 janvier 2007
  • Accepté: 15 mars 2007

Resume

Nous rapportons la prise en charge, dans un contexte d’urgence oncologique, de deux patients adressés pour autoconservation de gamètes avant castration sur testicule unique, pour lesquels une azoospermie a été découverte le jour de l’autoconservation.

Dans les deux cas, des biopsies testiculaires ont été réalisées de façon synchrone à l’orchidectomie et ont permis la congélation de spermatozoïdes. Une étude anatomo-pathologique de la pièce tumorale et une analyse de la spermatogenèse pour les biopsies en zone saine ont été réalisées. Un bilan génétique (caryotype, recherche des microdélétions du chromosome Y) a été effectué.

Après la fin du traitement oncologique, une TESE (testicular sperm extraction) ICSI (intracytoplasmic sperm injection) a été effectuée pour l’un des couples. Une grossesse gémellaire a été obtenue, un garçon et une fille sont nés en bonne santé.

Ces deux observations d’azoospermie de découverte fortuite dans le cadre d’une indication d’autoconservation de gamètes avant castration pour cancer sur testicule unique, soulignent l’importance de proposer la réalisation de biopsies testiculaires synchrones le jour de l’orchidectomie.

Advertisement