Open Access

Strangulation de la verge par anneau métallique compliquée d’une lésion urétrale

  • Kamel Chabchoub1Email author,
  • Elmostafa Lokmane1,
  • Jihad El Hajj1 et
  • Philippe Danjou1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française17:BF03041160

https://doi.org/10.1007/BF03041160

Accepté: 15 septembre 2006

Résumé

Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 61 ans admis aux urgences pour un lymphoedème pénien évoluant depuis 3 semaines après la pose volontaire d’un anneau métallique de porte-clés à la base de la verge dans un but d’automutilation. L’ablation de cet anneau a été immédiatement réalisée sous anesthésie locale.

Sept jours plus tard, après chute d’escarre, une fistule urétrale s’est déclarée au niveau péno-scrotal, ce qui a nécessité un drainage vésical par cathéter sus-pubien. Il a été décidé de réaliser secondairement la fermeture chirurgicale de la fistule et le recouvrement cutané de la base de la verge après amélioration de l’état local de la plaie.

A travers cette observation et les données de la littérature, nous précisons la prise en charge de cette situation pathologique et des complications associées.

Mots clés

anneaux métalliques strangulation du pénis fistule urétrale

Advertisement