Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Azoospermias au Sénégal: quelle prise en charge à l’heure de l’ICSI?

  • Médina Ndoye1,
  • Lamine Niang1Email author,
  • Issa Labou1,
  • Mohamed Jalloh1,
  • Racine Kane1,
  • Jeanne Joséphine Diaw1,
  • Ablaye Ndiaye1 et
  • Sérigne Magueye Gueye1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française18:BF03040756

https://doi.org/10.1007/BF03040756

Reçu: 15 mai 2008

Accepté: 15 juillet 2008

Resume

Objectif

Il s’agit de déterminer la place de l’azoospermie parmi les étiologies de l’infertilité au Sénégal.

Matériel et méthodes

Nous avons répertoriés, parmi 492 dossiers de patients hypofertiles 141 cas d’azoospermie. Nous avons étudié le profil clinique, paraclinique et évolutif après prise en charge.

Résultats

L’âge moyen était de 40,6 ans. Une atrophie testiculaire était retrouvée dans 35% des cas. A la biopsie testiculaire 72% de cas d’azoospermie sécrétrice étaient confirmés. Une varicoc#x00E8;le était associée dans 56% des cas. La cure de varicoc#x00E8;le effectuée dans 32,6% des cas a permis d’obtenir une amélioration des paramètres du spermogramme dans 28% des cas.

Mots clés

azoospermieinfertilité

Advertisement