Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Intérêt de l’étude de l’oxydation de l’ADN des spermatozoïdes par marquage de la 8-oxo-guanine en cytométrie en flux chez l’homme infertile

  • Nozha Chakroun Feki1Email author,
  • Nassira Zribi1,
  • Henda Eleuch2,
  • Radouane Gdoura3,
  • Afifa Sellami1,
  • Ali Bahloul4,
  • Adnene Hammami3,
  • Jalel Gargouri2,
  • Tarek Rebai1 et
  • Leila Keskes Ammar1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française18:BF03040755

https://doi.org/10.1007/BF03040755

Reçu: 15 mai 2008

Accepté: 15 juillet 2008

Résumé

Dans le sperme, le stress oxydatif est essentiellement du à une production excessive de dérivés actifs de l’oxygène (DAO) d’origine essentiellement leucocytaire. L’oxydation de l’ADN estdue à l’action directe des DAO qui produisent en conséquence plusieurs adduits dont le plus étudié est la 8-oxo-guanine. L’intégrité de l’ADN est essentielle pour la fécondance du spermatozoïde et elle constitue de nos jours un sujet d’intérêt pour les chercheurs et cliniciens dans le monde. Si les moyens d’évaluation de l’intégrité globale de l’ADN spermatique se sont bien développés ces dernières années, les tests d’évaluation du dommage de l’ADN d’origine oxydative sont peu documentés.

L’objectif de ce travail est de faire le point sur les différents tests d’étude de l’intégrité de l’ADN spermatique couramment utilisés selon la littérature, et de présenter les résultats de notre étude sur l’oxydation de l’ADN par marquage de la 8-oxo-guanine en cytométrie en flux chez l’homme infertile.

Notre travail a porté sur 15 échantillons de sperme qui ont fait l’objet d’une analyse spermiologique selon les recommandations de l’OMS, avec une mesure de la concentration des leucocytes par la méthode cytochimique révélant la Peroxydase dans les granulations cytoplasmiques. L’étude de l’oxydation de l’ADN a été réalisée grâce à un kit de marquage de la 8-oxo-guanine en cytométrie en flux.

Nous avons montré par l’étude de la régression linéaire une forte corrélation entre l’oxydation de l’ADN et le taux de leucocytes dans le sperme (p=0,006, ß=0,7). Un seuil de leucocytes de 250 000/ml de sperme était associé à une augmentation significative de l’oxydation de l’ADN (p=0,03).

Nous concluons que la 8-oxo-guanine pourrait être considérée comme un biomarqueur de l’action directe du stress oxydatif sur l’ADN spermatique qui semble être vulnérable à des taux relativement faibles de DAO produits par des leucocytes présents à une concentration largement inférieure au seuil de la leucospermie défini par l’OMS.

Mots clés

leucospermiestress oxydatifdommage de l’ADN8-oxo-guaninespermatozoïdeinfertilité

Advertisement