Skip to content

Advertisement

  • Article Original
  • Open Access

Priapisme veineux: traitement et pronostic fonctionnel. A propos de 26 cas

  • 1Email author,
  • 1,
  • 1,
  • 1,
  • 1 et
  • 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française18:BF03040720

https://doi.org/10.1007/BF03040720

  • Reçu: 15 juillet 2008
  • Accepté: 15 septembre 2008

Resume

Introduction

le priapisme est une érection anormalement prolongée, douloureuse et irréductible survenant en dehors de toute stimulation sexuelle. Il continue de poser des problèmes, tant sur le plan thérapeutique, que pronostique. Les auteurs se proposent d’étudier les différents aspects étiopathogéniques, thérapeutiques, et évolutifs de cette affection.

Matériel et méthodes

26 cas de priapisme veineux d’étiologies variées ont été colligés en 23 ans (19857#x2013;2007). Il s’agit de 22 adultes et de 4 enfants (âge moyen: 32 ans). La prise en charge s’est faite sans délai en fonction de l’étiologie et du délai de consultation (variant de 16 heures à 15 jours).

Résultats

l’obtention d’une détumescence complète et irréversible au cours des premières 24 heures a été notée dans 84% des cas, parfois au prix de plusieurs procédés thérapeutiques successifs. L’évolution à distance a été appréciée chez 21 malades avec un recul moyen de 2 ans. Aucun cas de récidive tardive n’a été observé. La récupération d’une fonction ’rectile normale a été observée dans 42,9% des cas.

Conclusion

le priapisme veineux doit être considéré comme une urgence uro-andrologique majeure. Le traitement médical peut être efficace dans les formes précoces mais il ne faut pas laisser passer l’heure de la chirurgie. Le traitement de tout facteur de risque doit être mené en parallèle afin de prévenir les récidives.

Mots clés

  • priapisme
  • érection pharmacologique
  • étiologie
  • traitement
  • évolution

Advertisement