Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Stratégies biologiques à l’heure de l’Assistance Médicale à la Procréation chez le blessé médullaire

  • Manuel Demailly1Email author,
  • Henri Copin2,
  • Philippe Merviel2,
  • Jacques Petit1 et
  • Isabelle Henry2
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française18:BF03040382

https://doi.org/10.1007/BF03040382

Reçu: 15 septembre 2007

Accepté: 15 novembre 2007

Resume

L’incidence du nombre de blessés médullaires est en constante augmentation et parmi eux 41% ont moins de 30 ans. Les possibilités de procréation sont des préoccupations essentielles chez ces jeunes patients.

L’impact délétère du traumatisme médullaire sur la fonction éjaculatoire et sur les principaux paramètres spermatiques sont bien documentés: le volume, la numération et la mobilité sont perturbés.

Des congélations de sperme dites « préventives » sont à envisager rapidement après le traumatisme.

La conduite à tenir chez ces patients lésés médullaires qui désirent un enfant va dépendre de leurs capacités éjaculatoires et du nombre de spermatozoïdes mobiles obtenus.

Si une ejaculation est possible naturellement ou à l’aide de techniques simples (vibromassage) et que le sperme présente des caractéristiques normales une conception pourra être tentée à domicile.

Si les caractéristiques spermatiques sont mauvaises, des techniques d’AMP sont envisageables. En fonction du nombre de spermatozoïdes mobiles recueillis le couple bénéficiera d’une insémination intra-utérine, d’une fécondation in vitro ou d’une injection intracytoplasmique.

Mots-clés

blessé médullaireprocréation médicalement assistéeéjaculationautoconservation

Advertisement