Open Access

Azoospermie et microinjection

  • D. Le Lannou1,
  • J. F. Griveau1,
  • M. C. Laurent2 et
  • B. Lobel3
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française11:BF03036638

https://doi.org/10.1007/BF03036638

Résumé

Dans les azoospermies, le prélèvement chirurgical de spermatozoïdes testiculaires, associé à la congélation, permet la mise en oeuvre de l’ICSI dans de bonnes conditions. Les auteurs présentent leur expérience dans ces azoospermies en insistant sur trois aspects:
  • - Prélèvement chirurgical ou à l’aiguille: dans les azoospermies obstructives, 40 patients ont eu un prélèvement chirurgical épididymaire ou testiculaire et 37 patients une biopsie testiculaire percutanée à l’aiguille: tous les prélèvements sont positifs. Dans les azoospermies non obstructives, 133 patients ont eu une biopsie testiculaire percutanée et 50 prélèvements ont montré la présence de spermatozoïdes mobiles (38%)

  • - La congélation est réalisée avec un milieu sans jaune d’oeuf, après dilacération des biopsies testiculaires à l’aide de lames de verre. Les résultats des ICSI avec ou sans congélation préalable sont rapportés et ne montrent pas de différence significative: Dans les azoospermies obstructives, sans congélation 41 cycles ont permis l’obtention de 13 grossesses (31%) et avec congélation préalable 115 cycles ont permis l’obtention de 24 grossesses (20%). Dans les azoospermies non obstructives, 31 cycles avec spermatozoïdes frais ont permis d’obtenir 6 grossesses (19%) et 33 cycles avec spermatozoïdes congelés 12 grossesses (36%)

  • - Après décongélation, le pourcentage de spermatozoïdes testiculaires dits mobiles est très faible, de l’ordre de 4%, et de plus cette mobilité est très diminuée (spermatozoïdes frémissants) ce qui rend la recherche de ces spermatozoïdes difficile et longue. L’adjonction de pentoxifyline (3mM) augmente en 15mn la mobilité qui passe à 30%, dont plus d’ 1/3 de progressifs, la recherche de spermatozoïdes mobiles devient plus aisée et rapide, les taux de fécondations et de grossesses étant par ailleurs équivalents.

Aucune malformation n’a été observée sur les 51 enfants nés vivants.

Mots Clés

Azoospermie testicule épididyme congélation de sperme ICSI

Advertisement