Open Access

Les prélèvements testiculaires dans les azoospermies sécrétoires: indications et bilan andrologique

  • L. Wagner1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française11:BF03036634

https://doi.org/10.1007/BF03036634

Résumé

La prise en charge des patients présentant une azoospermie sécrétoire ne doit pas se limiter à la seule biopsie testiculaire. Le bilan andrologique doit être particulièrement rigoureux afin de pouvoir adapter le traitement à chacun permettant:
  • -d’éviter la biopsie testiculaire en dépistant les «fausses azoospermies» et en traitant les facteurs étiologiques éventuels (hypogonadisme hypophysaires, varicocèles, cryptorchidies), ainsi que les facteurs associés aggravant (infection spermatique, facteur obstructif sur la voie séminale).

  • -de dépister des tumeurs testiculaires cliniques ou infra-cliniques et mettre en évidence des anomalies génétiques comportant des risques pour la descendance.

  • -d’établir un pronostic quant à la possibilité d’une procréation assistée par ICSI avec spermatozoïdes testiculaires.

Mots clés

Infertilité masculine azoospermie sécrétoire biopsie testiculaire injection-intra-cytoplasmique de spermatozoïdes

Notes

Advertisement