Skip to main content

Advertisement

Reproduction humaine: le point de vue du philosophe

Human reproduction: A philosopher’s point of view

Article metrics

  • 513 Accesses

Resume

Cet article aborde un aspect fondamental du lien entre éthique et vie tel qu’il s’exprime dans l’idée debioéthique: il s’agit d’ouvrir et explorer les différentes questions liées à la reproduction humaine en prenant pour fil conducteur „le point de vue du philosophe”. Nous avons eu pour souci de nous en tenir à une interrogation sur lesprincipes en la matière.

Tout d’abord, nous cherchons à légitimer une approche philosophique des problèmes éthiques dans le cadre de la médecine en général et la reproduction en particulier, lá où des spécialistes, théoriciens ou praticiens de la médecine et du droit de la médecine en particulier, semblent pouvoir s’en passer.

Cela nous amène à envisager les aspects humains de la reproduction, depuis la mise en question du vivant (individu et espèce) jusqu’au rapport entre nature et culture (symbole et liberté). Si l’homme se „reproduit” et „procrée”, il est aussi techniquement capable de „se produire”. Ce glissement de la reproduction biologique à la procréation et à la production oblige à envisager les problèmes liés à la „technoscience” dans le domaine médical (maîtrise technique de l’organique et soi-disant „neutralité” de la technique). Partant de là, nous abordons les grandes questions bioéthiques engageant une éthique de la décision dans le domaine de la reproduction humaine (contraception, avortement, statut de l’embryon, procréation médicalement assistée, désir de maîtriser la „forme” de l’homme „reproduit”, voire „produit”, clonage).

Nous proposons enfin les éléments d’une „philosophie du point de vue”, fondant l’exigence de responsabilité de chaque prise de position dans le cadre d’une „éthique de la discussion”.

Abstract

This article discusses and essential aspect of the link between ethics and life, as expressed in the concept of bioethics. It discusses the various issues related to human reproduction from “the philosopher’s point of view”. This discussion is limited to the principles of this field.

The author starts by justifying a philosophical approach to ethical problems in the context of medicine in general and reproduction in particular, a field which specialists, theoreticians or practitioners of medicine and legal medicine in particular, appear to have ignored.

This leads to a discussion of the human aspects of reproduction, from questions concerning the nature of living beings (individuals and species) to the relationship between nature and culture (symbol and freedom). Although man “reproduces” and “procreates”, he is also technically able to “produce himself”. This shift from biological reproduction to procreation must take into account problems related to technological science in medicine (technical control of living material and so-called “neutrality” of the technique). The main bioethical issues involving an ethics of decision-making in the field of human reproduction (contraception, abortion, status of the embryo, medically-assisted procreation, desire to master the “form” of the “reproduced” human, or even the “product”, cloning) are then discussed.

Finally, the author proposes elements of a “philosophy of point of view”, requiring responsibility for each decision in the context of an “ethics of discussion”.

References

  1. 1.

    ARENDT H.: Condition de l’homme moderne. Paris, “Agora”, Presses Pocket, 1988: 312–314.

  2. 2.

    ARISTOTE: La Politique. Paris, Vrin, 1982: Livre I, XI.

  3. 4.

    BERGSON H.: L’Évolution créatrice. Paris, PUF, 1969: 12–13.

  4. 3.

    BERNARD C.: Introduction à l’étude de la médecine expérimentale. Paris, “Champs”, Flammarion, 1984.

  5. 5.

    CANGUILHEM G.: Etudes d’Histoire et de Philosophie des Sciences. Paris, Vrin, 1975.

  6. 6.

    CANGUILHEM G.: La Connaissance de la vie. Paris, Vrin, 1975: 62.

  7. 8.

    CANGUILHEM G.: Idéologie et rationalité. Paris, Vrin, 1977: 63.

  8. 7.

    CANGUILHEM G.: La Connaissance de la vie. Paris, Vrin, 1975: 155.

  9. 9.

    CASSIRER E.: La Philosophie des formes symboliques. Paris, Minuit, 1972: 1. Le Langage: 18–19.

  10. 10.

    DESCARTES R.: Les Principes de la philosophie. Paris, Classiques Garnier, 1973: “Lettre-Préface”.

  11. 11.

    DESCARTES R.: Discours de la Méthode. Paris, Classiques Garnier, 1973: VI.

  12. 12.

    DESCARTES R.: Traité de l’homme Paris, Classiques Garnier, 1973: Fin.

  13. 13.

    FAGOT-LARGEAULT A.: Sciences et Avenir, Mars-avril 2002: 130.

  14. 14.

    FOSLCHIED D., WUNEMBURGER J.J.: La vie commençante. In: Philosophie, éthique et droit de la médecine. Paris, PUF, 1997: 204.

  15. 15.

    HABERMAS J.: Morale et communication, Paris, Ed. du Cerf, 1986: 88.

  16. 16.

    HABERMAS J.: De l’éthique de la discussion. Paris, Champs Flammarion, 1999: 1ère partie, chap. I, III: 31.

  17. 17.

    HIPPOCRATE: Hippocrate, médecine grecque. Paris, “Idées”, Gallimard, 1964: 166.

  18. 18.

    HOTTOIS G.: Qu’est-ce que la bioéthique? Paris, Vrin, 2004.

  19. 19.

    JACOB F.: La Logique du vivant. Paris, “Tel”, Gallimard, 1970: 84.

  20. 20.

    JONAS H.: Le Principe Responsabilité. Paris, Champs Flammarion, 1998: 84.

  21. 21.

    JONAS H.: Les droits, le droit et l’éthique: quelle réponse apportent-ils aux propositions des nouvelles technologies de procréation? (Congrès de politique juridique du SPD, 20–22 juin 1986, à Essen). In: Evolution et liberté. Paris, Rivages Poche, 2005: 159.

  22. 22.

    HOTTOIS G.: La neutralité de la technique. In: Dossier: L’éthique du vivant: L’embryon est-il humain?”. Sciences et Avenir, 2002, 130, hors-série.

  23. 23.

    KAHN A.: Clonage, eugénisme, avortement, euthanasie: où allons-nous?. In: Dossier Bioéthique et éthique médicale. Res Publica, octobre 2002.

  24. 24.

    KAHN A., LECOURT A.: Bioéthique et liberté, Paris, PUF, 2004: 84.

  25. 25.

    KANT E.: Critique de la Faculté de Juger. Paris, Vrin, 1979: §64 et §645.

  26. 26.

    MALHERBE J.F.: Pour une éthique de la médecine. Bruxelles, Catalyses, Ed. Ciaco, 1990: 57.

  27. 27.

    MERLEAU-PONTY M.: Phénoménologie de la perception. Paris, “Tel”, Gallimard, 1945: 517.

  28. 28.

    MOUNIN G.: Clefs pour la linguistique. Paris, Seghers, 1968: 83–84.

  29. 29.

    NIETZSCHE: Naissance de la philosophie à l’époque de la tragédie grecque. Paris, “Idées”, Gallimard, 1938: 34, 39.

  30. 30.

    PLATON: Alcibiade. Paris, GF Flammarion, 2000: 134e.

  31. 31.

    PLATON: Théétète. Paris, Garnier Flammarion, 1967: 174a-175c.

  32. 32.

    PLATON: Phèdre. Paris, Garnier Flammarion, 1967: 270b.

  33. 33.

    VARELA F.: Autonomie et connaissance, Essai sur le vivant. Paris, Seuil, 1989: 61.

Download references

Author information

Correspondence to Jean-Jacques Marimbert.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Marimbert, J. Reproduction humaine: le point de vue du philosophe. Androl. 15, 384–403 (2005) doi:10.1007/BF03035298

Download citation

Mots clés

  • bioéthique
  • reproduction humaine
  • technoscience
  • philosophie
  • responsabilité
  • discussion

Key-words

  • bioethics
  • human reproduction
  • technology
  • science
  • philosophy
  • responsibility
  • discussion