Open Access

Reproduction humaine: le point de vue du philosophe

AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française15:BF03035298

https://doi.org/10.1007/BF03035298

Reçu: 15 septembre 2005

Accepté: 15 septembre 2005

Resume

Cet article aborde un aspect fondamental du lien entre éthique et vie tel qu’il s’exprime dans l’idée debioéthique: il s’agit d’ouvrir et explorer les différentes questions liées à la reproduction humaine en prenant pour fil conducteur „le point de vue du philosophe”. Nous avons eu pour souci de nous en tenir à une interrogation sur lesprincipes en la matière.

Tout d’abord, nous cherchons à légitimer une approche philosophique des problèmes éthiques dans le cadre de la médecine en général et la reproduction en particulier, lá où des spécialistes, théoriciens ou praticiens de la médecine et du droit de la médecine en particulier, semblent pouvoir s’en passer.

Cela nous amène à envisager les aspects humains de la reproduction, depuis la mise en question du vivant (individu et espèce) jusqu’au rapport entre nature et culture (symbole et liberté). Si l’homme se „reproduit” et „procrée”, il est aussi techniquement capable de „se produire”. Ce glissement de la reproduction biologique à la procréation et à la production oblige à envisager les problèmes liés à la „technoscience” dans le domaine médical (maîtrise technique de l’organique et soi-disant „neutralité” de la technique). Partant de là, nous abordons les grandes questions bioéthiques engageant une éthique de la décision dans le domaine de la reproduction humaine (contraception, avortement, statut de l’embryon, procréation médicalement assistée, désir de maîtriser la „forme” de l’homme „reproduit”, voire „produit”, clonage).

Nous proposons enfin les éléments d’une „philosophie du point de vue”, fondant l’exigence de responsabilité de chaque prise de position dans le cadre d’une „éthique de la discussion”.

Mots clés

bioéthique reproduction humaine technoscience philosophie responsabilité discussion

Advertisement