Open Access

Cancer du testicule et autoconservation de sperme

Etude rétrospective auprès de 17 CECOS français
  • des CECOS,
  • G. Moutel1, 2,
  • K. Corviole3,
  • B. Delepine2,
  • M. O. Alnot1,
  • M. C. Melin2,
  • M. Alcaraz1,
  • J. J. Adnet2 et
  • F. Kuttenn1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française6:BF03035285

https://doi.org/10.1007/BF03035285

Resume

Le cancer du testicule et les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie qui l’accompagnent peuvent être potentiellement source de stérilité chez l’homme. La conservation de sperme doit donc être systématiquement proposée aux patients. Nous présentons ici les résultats d’une étude rétrospective menée auprès de 17 CECOS. Ce travail montre une forte augmentation des indications d’autoconservation pour cancer du testicule. Il analyse les modalités de la garde des gamètes ainsi que leurs devenirs à long terme. Au vue de ces éléments, nous proposons une discussion sur les attitudes adoptées par les CECOS et les principales questions qu’elles soulèvent.

Mots clefs

Conservation de spermeFertilitéEpidémiologie de la reproductionCancer du testicule

Notes

Advertisement