Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

L’exploration du sperme pathologique et de son pouvoir fécondant a-t-elle encore un intérêt à l’heure de l’ICSI?

  • Hamamah S. 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française7:BF03035272

https://doi.org/10.1007/BF03035272

Resume

L’exploration du sperme pathologique en vue d’une AMP y compris ICSI repose sur des critères essentiellement subjectifs et nécessite un apprentissage prolongé et une mise à niveau régulière. Actuellement, aucune technique d’analyse automatique ou méthode nouvelle n’a supplanté les explorations conventionnelles telles que le spermogramme, spermocytogramme, le test post coïtal, et le test de préparation du sperme in vitro au plan diagnostic que pronostic. L’efficacité des différentes techniques de préparation du sperme pour une AMP a permis d’une part d’augmenter le nombre des spermatozoïdes mobiles, et d’autre part d’influencer la solution thérapeutique dans le traitement de l’infertilité du couple. Mais à l’heure de l’ICSI, la plupart de ces techniques qui évaluent l’état fonctionnel de la cellule spermatique ne sont pas pour autant prédictives et seule la fécondation par la FIV ou par ICSI reste un moyen diagnostique fiable pour apprécier la capacité fécondante d’un sperme.

Mots Clés

Spermatogrammespermatozoïde humaintests de fécondance

Advertisement