Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Socio-épidémiologie de l’impuissance masculine:Évolution des conceptions nosographiques et des données épidémiologiques

  • A. Giami1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française9:BF03035231

https://doi.org/10.1007/BF03035231

Résumé

L’impuissance masculine connaît actuellement un regain d’intérêt aux plans nosographique, épidémiologique et clinique. Dans une première partie, les conceptions de l’impuissance masculine sont analysées: l’introduction du terme de dysfonction érectile et la question de la définition des degrés et des seuils de gravité et de fréquence ne font pas l’objet de définitions précises ni de consensus. Dans la deuxième partie, les différentes enquêtes épidémiologiques visant à établir la prévalence de l’impuissance masculine sont présentées et critiquées au plan de leurs méthodes. Jusqu’en 1990, la prévanlence de l’impuissance était établie entre 5% et 10% de la population masculine. A partir de 1994, les estimations varient de 5% à 50% selon les critères retenus dans les enquêtes réalisées en population générale.

Mot-clé

Epidémiologiesociologieimpuissance masculinedysfonction érectile

Advertisement