Skip to content

Advertisement

  • Mises au Point
  • Open Access

La loi sur la vasectomie est peu connue

AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française14:BF03035177

https://doi.org/10.1007/BF03035177

  • Reçu: 15 juin 2004
  • Accepté: 15 aôut 2004

Resume

Objectif

connaître les pratiques sur la vasectomie et les connaissances de la loi qui les régit.

Matériel

un questionnaire de 17 items fut distribué à 262 chirurgiens susceptibles de réaliser des vasectomies dont 149 urologues et 68 gynécologues.

Résultats

Soixante et un pour cent des interrogés ont eu des demandes de vasectomies, 40% les pratiquent dont 60% en ambulatoire, 29% en hospitalisation et 11% en consultation.

Cinquante cinq pour cent pensent que la vasectomie est couverte par les assurances médicales, et 60% pensent abusivement qu’une déclaration au conseil de l’ordre des médecins est obligatoire.

Vingt-neuf pour cent ignorent l’obligation de l’information écrite au patient.

Vingt-huit pour cent connaissent le délai de réflexion de 4 mois avant le geste seulement et 45% l’obligation du consentement écrit.

Conclusion

dans cette enquête, 14% des praticiens connaissent à la fois le délai de réflexion de 4 mois, le consentement et l’information écrits obligatoires. La loi régissant la stérilisation mérite d’être beaucoup plus largement diffusée.

Mots clés

  • contraception masculine
  • vasectomie
  • évaluation des pratiques urologiques

Notes

Advertisement