Skip to content

Advertisement

  • Fertilité Après Traitement Anti-Cancéreux
  • Open Access

Que représente l’autoconservation de sperme pour l’homme atteint d’un cancer?

AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française14:BF03035174

https://doi.org/10.1007/BF03035174

  • Reçu: 15 mai 2004
  • Accepté: 15 mai 2004

Resume

Depuis une quinzaine d’années, de façon assez systématique, les cancérologues, après avoir informé leurs malades des effets toxiques de la chimiothérapie et de la radiothérapie sur la spermatogénèse adressent ces hommes au CECOS pour procéder à une autoconservation du sperme. L’autoconservation est réalisée dans un contexte de maladie grave. Elle doit atteindre son but, c’est-àdire permettre à l’homme d’effectuer cet acte aisément et que les résultats soient satisfaisants si une utilisation ultérieure a lieu. La règle est la liberté pour les hommes de refuser, s’ils ne le souhaitent pas pour les raisons qui leur sont propres. La vigilance s’impose tout particulièrement pour les jeunes gens et les adolescents qui peuvent avoir des réticences très grandes par rapport à l’acte de masturbation, même prescrit par le médecin.

Mots clés

  • cancer
  • hommes
  • adolescents
  • prévention
  • autoconservation du sperme

Notes

Advertisement