Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Hyperplasie surrénalienne par bloc en 21 hydroxylase: une cause rare d’hypofertilité masculine et de tumeur du testicule

  • Dominique Delavierre1Email author,
  • Philippe Emy3,
  • Marylise Dolley4 et
  • Bruno Guthauser5
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française15:BF03035161

https://doi.org/10.1007/BF03035161

Reçu: 15 mars 2005

Accepté: 15 avril 2005

Résumé

Les auteurs rapportent un cas de tumeur testiculaire bilatérale correspondant à des inclusions surrénaliennes intra-testiculaires, découverte lors d’un bilan d’hypofertilité chez un homme de 29 ans traité pour une hyperplasie congénitale des surrénales par bloc en 21 hydroxylase.

Liées à une stimulation chronique par l’ACTH les inclusions surrénaliennes intra-testiculaires des blocs en 21 hydroxylase témoignent souvent d’une réponse insuffisante au traitement freinateur par les glucocorticoïdes L’hypofertilité est liée à l’effet de masse des nodules tumoraux, aux conséquences toxiques des stéroïdes surrénaliens et à un hypogonadisme hypogonadotrophique.

Chez un homme présentant une hyperplasie des surrénales par bloc en 21 hydroxylase et une hypofertilité il est indispensable de rechercher des inclusions surrénaliennes intra-testiculaires. de même il est important de rechercher à l’interrogatoire des antécédents de bloc en 21 hydroxylase face à des nodules testiculaires bilatéraux.

Mots-clés

tumeur du testiculehyperplasie des surrénalesbloc en 21 hydroxylasehypofertilité masculine

Advertisement