Open Access

Hyperplasie surrénalienne par bloc en 21 hydroxylase: une cause rare d’hypofertilité masculine et de tumeur du testicule

  • Dominique Delavierre1Email author,
  • Philippe Emy3,
  • Marylise Dolley4 et
  • Bruno Guthauser5
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française15:BF03035161

https://doi.org/10.1007/BF03035161

Reçu: 15 mars 2005

Accepté: 15 avril 2005

Résumé

Les auteurs rapportent un cas de tumeur testiculaire bilatérale correspondant à des inclusions surrénaliennes intra-testiculaires, découverte lors d’un bilan d’hypofertilité chez un homme de 29 ans traité pour une hyperplasie congénitale des surrénales par bloc en 21 hydroxylase.

Liées à une stimulation chronique par l’ACTH les inclusions surrénaliennes intra-testiculaires des blocs en 21 hydroxylase témoignent souvent d’une réponse insuffisante au traitement freinateur par les glucocorticoïdes L’hypofertilité est liée à l’effet de masse des nodules tumoraux, aux conséquences toxiques des stéroïdes surrénaliens et à un hypogonadisme hypogonadotrophique.

Chez un homme présentant une hyperplasie des surrénales par bloc en 21 hydroxylase et une hypofertilité il est indispensable de rechercher des inclusions surrénaliennes intra-testiculaires. de même il est important de rechercher à l’interrogatoire des antécédents de bloc en 21 hydroxylase face à des nodules testiculaires bilatéraux.

Mots-clés

tumeur du testicule hyperplasie des surrénales bloc en 21 hydroxylase hypofertilité masculine

Advertisement