Open Access

Valeurs sémiologiques des marqueurs testiculaires

  • C. B. Barthelemy1
Andrologie19911:BF03035077

https://doi.org/10.1007/BF03035077

Publication: 1 juin 1991

Resume

De nombreuses protéines ont été dosées dans le plasma séminal humain pour étudier plus précisément les infertilités masculines. Certaines, comme l’androgen binding protein, la somatedine C, l’epidermal growth factor, l’activateur du plasminogène et la ceruloplasmine ne sont pas des marqueurs fiables au contraire de la testbumine, de la transferrine et de la LDHX. Nous évoquons plus particulièrement la transferrine, qui comme la LDH X présente une forte corrélation avec la numération des spermatozoïdes. Par contre le diagnostic différentiel des azoospermies ne peut être fait avec aucun de ces marquers.

Mots clés

marqueurs testiculaires infertilité tesbumine transferrine LDHX ABP EGF activateur de plasminogène ceruloplasmine

Notes

Advertisement