Open Access

Anomalies génétiques et avortements spontanés à répétition: la part de l’homme

  • F. Thepot1
Andrologie20096:BF03035065

https://doi.org/10.1007/BF03035065

Publication: 18 mars 2009

Resume

Sur le plan cytogénétique, la séléction embryonnaire des oeufs anormaux lors du développement in utero concerne aussi bien les aberrations formées lors des accidents meiotiques paternels que maternels. Ce phénomène est plus difficile à apprécier dans le cadre de la transmission d’une mutation génique délétère pour l’oeuf.

Mots clefs

avortements spontanés spermatozoïde anomalies chromosomiques

Advertisement