Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Varicocèle: physiopathologie et approches thérapeutiques

  • Laurent Wagner1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française12:BF03034953

https://doi.org/10.1007/BF03034953

Resume

La varicocèle est une affection fréquente chez l'homme infertile puisque son incidence est plus du double de celle de la population fertile du même âge. Elle a un effet délétère sur la croissance du testicule et sur la spermatogenèse. Il est d'autant plus important que la varicocèle est volumineuse. Cet effet s'aggrave avec le temps d'exposition à la varicocèle témoignant d'une évolutivité des lésions.

Il ne faut pas traiter systématiquement une varicocèle chez un patient infertile mais tenir compte des facteurs associés en cause dans l'infertilité aussi bien chez l'homme que chez la femme. Le traitement de la varicocèle semble améliorer les paramètres spermatiques et ce d'autant plus qu'elle est volumineuse (grade 2–3) et que le traitement est précoce (intérêt du dépistage chez l'adolescent).

Les causes évoquées à l'origine de l'altération de la fonction testiculaire du fait de la varicocèle peuvent être regroupées en 4 groupes: anomalies de l'axe hypothalamo-hypophyso-gonadique, lésion d'origine vasculaire (stase, obstruction), reflux de métabolites rénaux et surrénaux, élévation de la température scrotale.

Les perturbations du bilan hormonal et les troubles de la thermorégulation testiculaire semblent des éléments pronostiques importants qui pourraient probablement être pris en compte dans les indications thérapeutiques.

Mots Clés

Varicocèleinfertilité masculinetesticulesphysiopathologie

Notes

Advertisement