Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Températures et varicocèles

AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française12:BF03034952

https://doi.org/10.1007/BF03034952

Resume

Bien que retrouvée chez des hommes féconds, la varicocèle est considérée comme responsable de l'infécondité par de nombreux auteurs. L"hyperthermie' est l'un des mécanismes physiopathologiques évoqués pour expliquer les altérations de la spermatogenèse dues à la varicocèle. A partir des résultats rapportés dans la littérature concernant à la fois des situations cliniques chez l'homme et des données expérimentales chez l'animal, les constatations suivantes peuvent être faites: dans les populations d'hommes porteurs de varicocèle unilatérale, les températures moyennes testiculaires et scrotales sont augmentées de façon bilatérale dans la plupart des études. La bilatéralité de la varicocèle n'est pas associée à une augmentation plus importante de la température. L'effet de la cure chirurgicale sur la température testiculaire ou scrotale reste discuté. Enfin, le modèle animal de varicocèle expérimentale n'a pas jusqu'alors apporté des données supplémentaires concernant les mécanismes par lesquels la température testiculaire est augmentée en cas de varicocèle. En conclusion, s'il existe bien une association entre varicocèle et température testiculaire, cette dernière n'est pas systématiquement augmentée.

Mots clés

Inféconditévaricocéletempératuredébit sanguinhommeanimal

Notes

Advertisement