Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Apoptose et spermatogenèse

  • Dominique Royere1Email author,
  • Fabrice Guerif1,
  • Véronique Laurent-Cadoret1 et
  • Marie -Thérèse Hochereau de Reviers1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française13:BF03034874

https://doi.org/10.1007/BF03034874

Resume

L’initiation de la spermatogenèse s’accompagne d’une vague d’apoptose qui limite l’efficience des premiers cycles spermatogénétiques chez la plupart des mammifères. Au delà des premiers cycles, le rendement théorique n’est jamais atteint traduisant l’existence d’une perte cellulaire. Parmi les cellules germinales, les spermatogonies sont des cibles privilégiées d’une apoptose physiologique. Ce processus est étroitement lié aux relations établies par les cellules germinales avec les cellules de Sertoli, le concept de régulation densité dépendante datant de la fin des années 80. La nécessaire synchronisation des étapes de la spermatogenèse exige que le cycle cellulaire progresse plutôt qu’il ne s’arrête, ce qui pourrait expliquer la plus grande sensibilité des cellules germinales à l’apoptose. Le prix à payer est que l’équilibre entre prolifération et mort cellulaire peut être facilement perturbé dans l’un ou l’autre sens.

Les premières approches réalisées pour comprendre les mécanismes en jeu dans l’apoptose des cellules germinales ont exploré sa dépendance hormonale (hormones gonadotropes, stéroïdes). Cependant, les situations observées ne permettaient pas d’établir de lien direct avec les voies de transduction et les mécanismes de régulation de l’apoptose au niveau testiculaire. Les étapes qui ont suivi concernent le démembrement des voies de transduction impliquées dans l’apoptose et leur régulation au cours de la spermatogenèse.

L’implication des gènes de la familleBcl-2 est reconnue même si l’expression de certains de ses membres reste controversée. Les données résultant de la surexpression de certains gènes (Bcl-2, Bcl-xl) et les données issues des inactivations de certains gènes(Bax) confirment le rôle exercé par ces gènes dans le contrôle de l’apoptose au niveau testiculaire tout en soulignant la stricte nécessité d’une régulation densité dépendante de la spermatogenèse. Plus récemment des profils d’expression de ces gènes ou protéines ont été décrits, avec des variations susceptibles d’expliquer certains résultats contradictoires de la littérature.

La place du système Fas/Fas ligand dans l’apoptose physiologique accompagnant les premiers cycles spermatogenétiques reste controversée alors que sa mise en jeu lors de certaines agressions chimio ou radio-thérapeutiques est admise. Cependant, l’inactivation du gène codant pour Fas ou son ligand ne génère pas d’infertilité ce qui limite son importance physiologique au niveau testiculaire.

L’identification et le démembrement du système TNF (Tumor Necrosis Factor) et de ses récepteurs ne fait que commencer. L’expression de certaines protéines impliquées dans cette voie ou reliées à cette voie a été confirmée au niveau testiculaire mais semble plutôt concerner des étapes postméiotiques de la spermatogénèse.

Parmi les oncogènes susceptibles de réguler ce phénomène, le coupleKit/Stem Cell Factor occupe une place singulière du fait de son expression au niveau testiculaire et de son rôle bien établi au cours du développement gonadique ainsi que dans la survie et la prolifération des spermatogonies différenciées. En utilisant un modèle transgénique de souris hétérozygote pour l’inactivation par transgenèse du gèneKit, nous avons pu montrer l’incapacité d’une seule copie du gèneKit à préserver une spermatogenèse et une fertilité normales chez la souris. En outre les résultats observés suggèrent l’intervention de ce gène à différentes phases de la spermatogenèse, selon des voies de transduction qui pourraient diverger.

Au total l’analyse des voies et mécanismes contrôlant l’apoptose au cours de la spermatogenèse sont des étapes clés pour la compréhension de certains troubles de la spermatogenèse comme de la genèse des tumeurs testiculaires à cellules germinales.

Mots-clés

apoptosespermatogenèseBcl2FasTNFKitSCF

Advertisement