Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Profil spermiologique de l’époux dans les couples infertiles en milieu négro-africain au Sénégal

  • Babacar Diao1,
  • Oumar Faye2,
  • Papa Ahmed Fall1,
  • Abdoulaye Séga Diallo2,
  • Alain Khassim Ndoye1Email author et
  • José Marie Afoutou2
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française16:BF03034863

https://doi.org/10.1007/BF03034863

Reçu: 15 mars 2006

Accepté: 15 mai 2006

Resume

Objectif

Préciser la part de responsabilité de l’homme dans l’infertilité du couple en milieu négro-africain au Sénégal et établir son profil spermiologique.

Matériel et Méthode

Nous nous sommes intéressés à l’exploitation de 17459 spermogrammes et 5563 tests post-coïtaux de patients suivis pour infertilité primaire et secondaire du couple entre janvier 1982 et décembre 2002. Les spermogrammes des tests post-coïtaux négatifs et déficients ont été étudiés afin de mettre en évidence la responsabilité masculine. Concernant les spermogrammes, nous avons étudié l’âge des patients, le mode de prélèvement, le volume de l’éjaculât, les caractéristiques spermiologiques.

Résultats

Il y avait deux foix plus de stérilité primaire (68,4%) que de stérilité secondaire (31,6%). La responsabilité masculine (31,7%) était deux fois plus importante que celle de la femme (14,7%). Vingt huit pour cent des patients présentaient une hypospermie. Une oligozoospermie isolée était notée 10% des cas et une azoospermie était retrouvée dans 23% des cas. Les altérations spermiologiques qualitatives étaient observées dans 44,3% des cas. Une spermoculture positive était notée dans 21,3% des cas. Les associations (altérations spermiologiques qualitatives et anomalies de nombre) ont été observées dans 43,4% des cas. L’oligo-asthéno-tératozoospermie (OATS) avec spermatozoïdes à tête allongée, restes cytoplasmiques et angulation, caractéristique de la varicocèle a été noté de façon significative chez des porteurs de varicocèle (97% des porteurs de varicocèle droite et 98,2% des cas de varicocèle bilatérale). La dystrophie réactionnelle épididymo-sémino-prostatique avait été notée dans 11,9% des cas

Conclusion

La part de responsabilité masculine est bien réelle. Le profil spermiologique de l’époux des couples stériles dans notre contexte est caractérisé par l’importance des altérations polymorphes comme l’oligoasthéno-térato-nécrozoospermie et de l’azoospermie sécrétoire.

Mots clés

infertilité masculineoligo-asthéno-tératozoospermieazoospermie sécrétoire

Advertisement