Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Viols, sperme, spermatozoïdes, identification et paternité médicolégale

  • Philippe De Mazancourt1Email author,
  • Geoffroy Lorrin De La Grandmaison2,
  • Marc Bailly3,
  • Michel Durigon2 et
  • Hélène Pfitzinger1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française16:BF03034862

https://doi.org/10.1007/BF03034862

Reçu: 15 juin 2006

Accepté: 15 juillet 2006

Résumé

L’analyse d’ADN dans un contexte médico-légal a trois indications essentielles: premièrement l’identification de traces biologiques (de sperme dans le cas qui nous préoccupe ici), deuxièmement son corollaire, l’identification de suspects, et troisièmement les recherches en paternité, par leur application dérivée autorisant l’identification du père biologique d’un foetus.

Ces analyses sont encadrées par des dispositions législatives.

Les contraintes techniques inhérentes à de telles analyses imposent, aux cliniciens amenés à prêter sous serment leur concours à la justice, un certain nombre de précautions.

Mots clés

empreinte génétiquechromosome Ymicrosatellitemédecine légalespermatozoïde

Advertisement