Open Access

Les lésions de l’urètre associées à une fracture des corps caverneux. A propos d’une série de 4 cas et revue de la littérature

  • Hafed Ketata1Email author,
  • Abdelkader Bouhlel1,
  • Hammadi Fakhfakh1,
  • Ahmed Sahnoun1,
  • Ali Bahloul1 et
  • Mohamed Nabil Mhiri1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française16:BF03034843

https://doi.org/10.1007/BF03034843

Reçu: 15 mars 2006

Accepté: 15 avril 2006

Resume

Introduction

Les lésions urétrales associées aux fractures des corps caverneux sont rares. Elles doivent être systématiquement recherchées. Leur traitement doit être chirurgical et entrepris en urgence.

Patients et méthodes

Nous avons colligé rétrospectivement, entre Janvier 1990 et Décembre 2004, 4 cas de rupture de l’urètre pénien parmi 96 cas de fractures des corps caverneux post-traumatiques, soit un taux de 4%.

Résultats

l’âge moyen était de 36,5 ans (27–45 ans). Une urétrorragie a été observée chez tous les patients. Le traitement chirurgical en urgence a été réalisé dans tous les cas. La voie d’abord était une incision dans le sillon balano-préputial. Dans 2 cas, la rupture urétrale était partielle et associée à une fracture d’un seul corps caverneux.

Dans les 2 autres cas, il s’agissait d’une rupture urétrale totale associée à une fracture caverneuse bilatérale. L’intervention a consisté en une suture des corps caverneux et une réparation de l’urètre sur sonde tutrice. Après un recul moyen de 2,5 ans, deux cas de sténose courte de l’urètre, ne nécessitant pas de traitement chirurgical, ont été observées.

Conclusion

Le diagnostic de lésions de l’urètre associées à une fracture des corps caverneux est le plus souvent clinique. Les circonstances de l’accident sont très évocatrices. Un traitement chirurgical immédiat est le seul garant d’un résultat fonctionnel optimal.

Mots clés

corps caverneux urètre traumatisme traitement chirurgical

Advertisement