Skip to content

Advertisement

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Criblage de nouveaux gènes cibles des récepteurs nucléairesdes oxystérols LXRs impliqués dans le maintien de l’épithélium épididymaire et la maturation des spermatozoïdes dans l’épididyme

  • Ayhan Kocer1,
  • Fabrice Saez2,
  • Kevin Mouzat3,
  • Patrick Vernet2,
  • Jean -Marc A. Lobaccaro3 et
  • Joël R. Drevet2Email author
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française16:BF03034827

https://doi.org/10.1007/BF03034827

Reçu: 15 novembre 2005

Accepté: 15 décembre 2005

Resume

Les récepteurs nucléaires des oxystérols LXRx sont impliqués dans l’homéostasie du cholestérol et le métabolisme lipidique. Les souris déficientes pour les 2 isoformes LXRα et LXRβ présentent une perturbation sévère de la structure de l’épithélium des segments 1 et 2 de la tête de l’épididyme ainsi qu’une fragilité des spermatozoïdes. Ces altérations ont pour conséquence d’engendrer une stérilité totale chez les souris mâles âgées de 10 mois.

A ce jour, aucun travail n’a été effectué sur le rôle des LXRs au niveau de l’épididyme. Une lignée cellulaire issue de la tête de l’épididyme murin (cellules B2) a été utilisée pour rechercherin vitro des gènes cibles épididymaires des LXRs. La présence d’une isoforme des LXRs (LXRα) a été mise en évidence par immunocytochimie et la capacité de réponse des cellules B2 à un agoniste synthétique des LXRs (T0901317) a été vérifiée. Ces résultats valident les cellules B2 comme modèle d’étude. Des analyses protéomiques en électrophorèse bidimensionnelle ont été menées sur les cellules B2 traitées au T0901317. Cela a permis d’isoler 8 protéines régulées positivement par les LXRs. Une seule a pu être identifiée: la polyubiquitine, dont l’implication dans l’homéostasie cellulaire du cholestérol a déjà été rapportée.

Mots clés

épididymerécepteurs nucléairesLXRcholestérolreproduction

Notes

Advertisement