Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Apoptose et ségrégation méiotique dans les spermatozoïdes d'hommes porteurs de translocations

  • Anne Le Du1Email author,
  • Marc Lelorc'h3,
  • Nelly Frydman1,
  • Moncef Benkhalifa4,
  • Serge Romana3,
  • Michel Vekemans3,
  • René Frydman5 et
  • Gérard Tachdjian1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française14:186

https://doi.org/10.1007/BF03034793

Reçu: 15 février 2004

Accepté: 15 février 2004

Resume

Les hommes porteurs d'une translocation chromosomique produisent un pourcentage significatif de spermatozoïdes avec une combinaison déséquilibrée de la translocation chromosomique. Dans le but de déterminer une corrélation entre les anomalies chromosomiques et l'apoptose dans les spermatozoïdes humains, nous avons analysé la fragmentation de l'ADN spermatique et la ségrégation méiotique chez des hommes porteurs d'une translocation Robertsonienne (13;14). L'étude a été réalisée sur des échantillons de spermatozoïdes provenant de 12 hommes porteurs d'une translocation Robertsonienne (13;14) et de 9 hommes féconds ayant un caryotype normal. La ségrégation méiotique des chromosomes 13 et 14 a été analysée par hybridationin situ fluorescente double couleur avec des sondes d'ADN spécifiques des chromosomes 13 et 14. L'apoptose dans les spermatozoïdes a été analysée par la technique TUNELin situ. L'étude de la ségrégation méiotique a montré une fréquence moyenne de 15,9% de spermatozoïdes déséquilibrés pour les chromosomes 13 et 14 chez les hommes porteurs de la translocation Robertsonienne (13;14) significativement différente de la fréquence moyenne de 1,3% observée dans la population contrôle (p=0,00016). L'étude de l'apoptose a montré un pourcentage moyen de fragmentation de l'ADN spermatique significativement plus élevé chez les hommes porteurs de translocations (34,9%) par rapport à la population contrôle (13,8%) (p=0,0036). Cette augmentation de l'apoptose a été observée dans des spermatozoïdes où il existe une augmentation des déséquilibres chromosomiques pour les chromosomes 13 et 14 avec cependant une prédominance des formes équilibrées en comparaison au risque théorique de la ségrégation méiotique. Ces résultats suggèrent que l'apoptose pourrait intervenir comme mécanisme régulateur dans l'élimination des spermatozoïdes ayant un déséquilibre chromosomique chez les hommes porteurs d'une translocation chromosomique.

Mots Clés

apoptoseségrégation méiotiquetranslocationFISHTUNEL

Notes

Advertisement