Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Mort programmée des cellules germinales testiculaires: causes et mécanismes mis en jeu

  • Souheila Amara1,
  • Aline Bozec1,
  • Mohamed Benahmed1 et
  • Claire Mauduit1Email author
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française15:BF03034773

https://doi.org/10.1007/BF03034773

Reçu: 15 avril 2005

Accepté: 15 juin 2005

Résumé

La spermatogenèse résulte d'un équilibre entre prolifération et apoptose. Si cet équilibre est rompu il peut conduire à certaines pathologies testiculaires: cancers testiculaires, infertilités. L'apoptose semble être particulièrement importante lors de la spermatogenèse puisque 60 à 75% des cellules germinales formées n'atteignent pas le stade spermatozoïde.

Dans les cellules germinales de rongeurs ou bien humaines, les différentes molécules de l'apoptose ont été détectées: caspases effectrices qui sont au cœur du processus et en amont les protéines de la voie des récepteurs de mort ou de la voie mitochondriale. Selon le type d'apoptose des cellules germinales (apoptose physiologique, induite par un retrait hormonal, par des lésions chimiques ou physiques), une ou les différentes voies entrent en jeu.

Enfin, dans différentes pathologies testiculaires humaines, les voies de l'apoptose et particulièrement les caspases semblent être impliquées.

Mots clés

spermatogenèseapoptosecaspasesBcl2 récepteurs de mortinfertilité masculine

Notes

Advertisement