Skip to content

Advertisement

  • Spermatogenèse et AMP
  • Open Access

Ingénierie génétique et spermatogenèse

  • 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française10:BF03034748

https://doi.org/10.1007/BF03034748

    Resume

    L’ingéniérie génétique permet une analyse fonctionnelle des gènes impliqués dans la spermatogenèse. Dans de nombreux cas, l’atteinte de la spermatogenèse a été fortuite, confirmant la grande sensibilité de cette fonction vis à vis des altérations génétiques. Les études ont déjà portées sur près de cent de ces gènes et ont permis entre autres: l’étude des facteurs impliqués dans la méiose, communs ou non aux deux sexes, et leurs rapports éventuels avec le cancer et l’apoptose; de faire un premier tri entre les facteurs qui peuvent être impliqués dans des stérilités et ceux qui peuvent être compensés par redondance génétique; la dissection de mécanismes de la spermiogenèse; l’analyse des processus impliqués dans la réponse au choc thermique et la barrière hémato-testiculaire. Les résultats s’étendent à d’autres niveaux de la biologie de la reproduction pour les deux sexes, et laissent apparaître des maladies pouvant être associées à une stérilité masculine. Les données montrent aussi l’importance des dissociations entre le génotype et le phénotype des spermatozoïdes et soulèvent la question de différences fonctionnelles interspécifiques de gènes homologues.

    Mots-clés

    • souris transgénique
    • inactivation génique
    • méiose
    • spermatogenèse
    • spermatozoïdes
    • testicule

    Advertisement