Open Access

Infections génitales à Chlamydiae et Mycoplasmes

  • Michel Schouman1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française4:BF03034722

https://doi.org/10.1007/BF03034722

Resume

Les infections uro-génitales à Chlamydiae et mycoplasmes sont fréquentes, particulièrement chez les jeunes sexuellement actifs. Le dépistage de ces infections est difficile en raison de la discrétion ou de l’absence de leurs manifestations cliniques et de la difficulté de l’exploration bactériologique. Ce dépistage est cependant justifié, d’une part, en raison de la transmission sexuelle des germes et de leurs effets sur l’appareil génital et, d’autre part, en raison de l’efficacité du traitement antibiotique (cyclines, macrolides). Cet article, après un bref rappel microbiologique, décrit les aspects cliniques de ces infections et leur traitement usuel.

Mots-clés

Infections génitales Chlamydiae Mycoplasmes

Advertisement