Open Access

Les psychotherapies breves psychodynamiques et relationnelles et leur emploi actuel dans le traitement des dysfonctions sexuelles

  • Jean Tignol1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française2:BF03034693

https://doi.org/10.1007/BF03034693

Resume

Les psychothérapies brèves psychodynamiques et relationnelles sont des techniques psychothérapiques réglées inspirées de la psychanalyse ou proches d’elle. Elles se sont surtout développées en Angleterre et aux U.S.A. L’utilisation de procédures standardisées dans leur mise en oeuvre a permis de recueillir à leur sujet dans les années 80 des données fiables prouvant leur efficacité générale, indépendante de la spécificité du modèle psychothérapique choisi. D’où l’élaboration de modèles génériques de psychothérapie valables pour les diverses méthodes, et la possibilité d’en faire un usage éclectique. Dans le traitement des troubles sexuels, les psychothérapies psychodynamiques et relationnelles actuelles prennent en compte, de facon plus importante que ne le faisaient les modèles sexothérapiques inspirés de MASTERS et JOHNSON, la complexité des facteurs intrapsychiques et des problèmes relationnels impliqués dans les dysfonctionnements sexuels. On peut en distinguer les indications centrées sur le symptôme (essentiellement traitement de couple dans les troubles sexuels secondaires), et non centrées sur le symptôme (essentiellement traitement individuel dans les troubles sexuels primaires). La spécificité de ces indications reste toutefois relative. Par ailleurs, l’association psychothérapie/injections intra-caverneuses se discute. Les psychothérapies psychodynamiques et relationnelles ont démontré leur validité. Elles doivent être utilisées dans le champ des troubles sexuels de façon complémentaire, et non concurrentielle, aux traitements biologiques, et continuer à faire l’objet de recherches scientifiques.

Mots clés

Psychothérapie brève Thérapie psychodynamique Thérapie interpersonnelle Troubles sexuels

Advertisement