Open Access

Conservation de tissu testiculaire et maturation in vitro de la lignée germinale pour préservation du potentiel de reproduction avant traitement anticancéreux chez le garçon pré-pubère

  • H. Lejeune1 et
  • P. Durand1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française9:BF03034667

https://doi.org/10.1007/BF03034667

Résumé

La cryoconservation des spermatozoïdes avant traitement chimio-radiothérapique stérilisant permet de préserver des possibilités de reproduction chez l’homme adulte. En l’absence de spermatozoïdes matures, des mesures de préservation du potentiel de reproduction n’ont pas pu, jusqu’ici, être envisagées chez l’enfant, alors même que le taux de guérison de certaines pathologies malignes est important à cet âge. Cette revue se propose de faire le point sur les avancées récentes qui ouvrent des perspectives de conservation et de maturationin vitro de cellules germinales masculines immatures qui pourraient être prélevées chez les garçons pré-pubères avant traitement chimio-radiothérapique.

Il a été montré que certaines étapes de la méiose ont pu être réaliséesin vitro, avec obtention de spermatides à partir de spermatocytes de rats. Des spermatides rondes cryoconservées ont été utilisées pour féconder des ovocytes de souris et ont permis d’obtenir des souriceaux. Dans l’espèce humaine, des grossesses ont pu être obtenues à la suite de microinjections de spermatides rondes dans des cas d’azoospermie. Une grossesse a été rapportée en utilisant une spermatide ayant subi une cryoconservation. Ainsi le projet de prélèvement d’un fragment de parenchyme testiculaire avant traitement stérilisant, de maturationin vitro des spermatogonies jusqu’au stade de spermatide, de cryoconservation des spermatides, et de leur utilisation ultérieure pour microinjection intra-ovocytaire dans le but d’obtenir une grossesse, n’apparaît plus irréalisable, puisque chaque étape a pu être réalisée individuellement. La mise au point chez l’animal d’une telle procédure apparaît un préalable indispensable pour en étudier la faisabilité mais aussi l’innocuité avant le passage à une phase d’application clinique.

Mots-Clés

Chimiothérapie radiothérapie enfant spermatogenèse in vitro cryoconser-vation spermatide

Advertisement