Open Access

Prise en charge des troubles de la reproduction de la femme blessée médullaire

  • J. J. Labat1 et
  • B. Perrouin-Verbe2
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française11:BF03034639

https://doi.org/10.1007/BF03034639

Resume

La grossesse de la femme paraplégique est d’un pronostic favorable sous la condition d’un suivi spécialisé. Les complications sont dominées par la fréquence des infections urinaires, le risque de thrombophlébites, la survenue d’escarres. La gravité est liée au possible déclenchement d’un syndrome d’hyperréflexie autonome dans les lésions supérieures à T6, syndrome qui doit être prévenu par la mise en place d’une analgésie péridurale au début du travail. L’accouchement doit s’envisager par voie basse, parfois aidé sur le plan instrumental (forceps). Les indications de césariennes ne doivent être qu’obstétricales ou lors d’un syndrome d’HRA non jugulable. Le risque d’accouchement prématuré apparaît plus important dans cette population, imposant une surveillance drastique lors du 3° trimestre.

Mots clés

Paraplégie blessé médullaire procréation conception grossesse reproduction accouchement

Notes

Advertisement