Open Access

Dyspareunies masculines psychogènes

  • Robert Gellman1 et
  • Claire Gellman-Baroux1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française3:BF03034607

https://doi.org/10.1007/BF03034607

Resume

La chronicisation de la douleur peut apparaître comme une énigme, puisqu’elle peut persister après un traitement somatique efficace.

En fait ce sont des traces amnésiques qui la perpétuent sous l’influence de l’appréhension et de l’angoisse qui y sont liées.

A propos des dsyspareunies masculines, nous étudierons:
  • - la douleur châtiment,

  • - la douleur appel,

  • - la douleur rejet de soi-même,

  • - la douleur dépressive,

  • - la douleur prétexte.

La douleur nous paraît être le point de rencontre d’une lésion organique, d’une structure de personnalité et d’un conflit qu’il soit intra-psychique ou relationnel.

Son abord devra être nécessairement pluridisciplinaire s’il se veut efficace.

Mots-clés

dyspareunie masculine douleur châtiment douleur appel douleur rejet de soi-même douleur dépressive douleur prétexte conflit intra-psychique conflit relationnel

Advertisement