Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

L’échec de fécondation en F.I.V.: intérêt d’un taux de récolte ovocytaire élevé et étude du taux de récidive

  • Colette Gerday1,
  • Caroline Juan1,
  • Michel Dubois1 et
  • André Demoulin1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française3:BF03034606

https://doi.org/10.1007/BF03034606

Resume

L’analyse de 1132 tentatives de FIV montre comment le taux de récolte détermine la fiabilité de l’estimation de l’échec de fécondation. L’étude de 64 couples ayant réalisé plusieurs tentatives dont une au moins s’est soldée par un échec de fécondation montre que 68,7% d’entre eux obtiennent des embryons lors d’une autre tentative. Les embryons replacés ont les mêmes aptitudes d’implantation et de développement que ceux obtenus par 130 couples ayant subi un premier échec d’implantation. Ces résultats sont mis en relation avec ceux obtenus par insémination subzonale après deux échecs de FIV.

Mots-clés

FIVéchec de fécondationtaux de récolte ovocytaireinsémination subzonale

Advertisement