Open Access

Psychologie masculine et PMA

  • S. Mimoun1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française5:BF03034538

https://doi.org/10.1007/BF03034538

Resume

Les P.M.A. avec leurs aspects rationnellement magiques sont assez souvent souhaitées par la femme. L'homme, par contre, est plus attentiste, tout au moins au début.

Le narcissisme masculin est d'abord atteint par l'inaptitude sexuelle; l'impact traumatique est particulier au cas par cas, il n'est pas proportionnel à la „gravité” de l'infertilité.

Enfin, notons que la découverte de l'infertilité est toujours un traumatisme psychologique pour l'homme et les conséquences peuvent être multiples: état dépressif, culpabilité, abandon, troubles sexuels, sexualité extra conjugale, hyperactivité professionnelle, etc… bref, une crise d'identité.

PourHarrison et coll. [3] l'infertilité est une des situations les plus stressantes qu'un couple en tant que couple puisse rencontrer.

Notre rôle de praticien est bien sûr de prendre acte de ces différents paramètres et d'aider l'homme (et la femme) à passer ce cap et à dépasser ce qu'ils vivent comme un drame. C'est alors que l'on pourra se servir des P.M.A. comme d'un outil réaliste qui les accompagne et non pas les considérer comme un moyen magique qui les exclut.

Mots-clés

P.M.A. psychologie andrologie sexualité

Advertisement