Open Access

Autoconservation de sperme avant traitement anti-cancéreux

  • A. Mansat1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française5:BF03034533

https://doi.org/10.1007/BF03034533

Resume

L'autoconservation de sperme reste encore aujourd'hui le moyen le plus efficace de préservation de la fertilité avant traitement anti-cancéreux chez un sujet jeune. L'altération de la qualité initiale du sperme est plus marquée dans le cancer du testicule que dans la maladie de Hodgkin. Les résultats de la congélation dépendent de la qualité initiale du sperme mais les progrès des techniques d'A.M.P ont élargi les possibilités d'utilisation du sperme congelé. L'impact psychologique de l'autoconservation est très positif; elle doit être proposée même si la qualité du sperme n'est pas optimale.

Mots-clés

autoconservation de sperme cancer testicule maladie de Hodgkin chimiothérapie radiothérapie fertilité

Advertisement