Skip to main content

Nouvelles acquisitions en recherche moléculaire dans les dysfonctions érectiles

Communication faite par K.E. Andersson (Suède) au Congrès Mondial sur l’Impuissance, Perth (Australie), Novembre 2000.

Prospective in molecular research on erectile dysfunction

Summary of the communication of K.E. Andersson (Sweden) 9th World Meeting on impotence research, Perth (Australia), November 2000

Conclusion

De nouvelles cibles pour des drogues dans le traitement de la D.E., à l’intérieur ou influencé par la voie L-Arginine — NO — cGMP, peuvent être identifiés et demeurent un potentiel pour de futures investigations.

On pourrait résumer les cinq voies de recherche actuellement intéressantes (Figure 1):

  1. 1)

    La régulation de la NO Synthase (NOS),

  2. 2)

    La stimulation de la Guanylate-Cyclase (sGC),

  3. 3)

    L’inhibition spécifique des Phosphodiestérases,

  4. 4)

    La stimulation de la Protéine Kinase cGK1,

  5. 5)

    L’ouverture des Canaux Potassiques.

Author information

Affiliations

Authors

Corresponding author

Correspondence to E. Amar.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article

Cite this article

Amar, E. Nouvelles acquisitions en recherche moléculaire dans les dysfonctions érectiles. Androl. 11, 71–74 (2001). https://doi.org/10.1007/BF03034512

Download citation

\