Skip to main content

Advertisement

You are viewing the new BMC article page. Let us know what you think. Return to old version

Sexologie | Open | Published:

Interet du dosage de la prolactinemie dans le bilan d’une insuffisance erectile. A propos de 341 patients

Conclusions

  1. 1.

    La PRL doit être prélevée dans des conditions précises et contrôlée en cas d’élévation.

  2. 2.

    La prevalence des HPRL, et des tumeurs hypophysaires dans la population des insuffisants érectiles est faible.

  3. 3.

    Le dosage de la PRL est justiflé si la libido est émoussée, la testostéronémie totale <3 ng/mi ou si le patient présente des signes teis que gynécomastie, troubles visuels ou céphalees.

Additional information

Service d’Urologie-Andrologie, CHR d’ORLEANS

Ce texte a été publié dans le numéro précédent d’Andrologie (p.99) mais amp uté de la Revue de la Littérature et des conclusions. Nous en rétablissons ici la version complète.

Rights and permissions

Reprints and Permissions

About this article