Open Access

Traitement médical de la maladie De La Peyronie

  • L. Wagner1 et
  • P. Costa1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française8:BF03034479

https://doi.org/10.1007/BF03034479

Resume

La maladie de La Peyronie est caractérisée par la survenue d’une ou plusieurs plaques fibro-inflammatoires au niveau de l’albuginée des corps caverneux. Ce processus est responsable à des degrés divers de douleurs, de courbure en érection ainsi que dans les formes évoluées d’insuffisance érectile.

De très nombreux traitements médicaux ont été proposés pendant la phase active de la maladie. Cependant la comparaison de l’efficacité des différents traitements ne met pas en évidence de différence significative. L’amélioration sur la douleur lors des rapports est observée dans la majorité des cas; la réducation de la courbure ou de la taille de la plaque chez seulement un tiers des patients. Le traitement idéal sera donc le moins contraignant et le plus dénué d’effets secondaires. Parmi les traitements oraux, la vitaminothérapie E est celui qui répond le mieux à ces critères. La radiothérapie localisée doit être réservée aux formes très douloureuses résistant aux antalgiques habituels. Une irradiation localisée respectant les doses recommandées ne donne pas de complications.

Parmi les nouveaux traitements médicaux de la maladie de La Peyronie, l’injection locale d’Orgotéine semble donner les meilleurs résultats. Ce traitement permettrait d’obtenir une efficacité plus rapide que celle du traitement par vitamine E, en particulier en cas d’association au traitement physique par ionophorèse. Cependant, la confirmation de ces résultats nécessite que soit réalisées des études prospectives randomisées versus placebo.

Mots clés

Courbure de verge Maladie de La Peyronie Impuissance

Advertisement