Open Access

Maladie de La Peyronie: La clinique a-t-elle encore un interet?

  • P. Bondil1,
  • RS. Salti1,
  • A. Bouguetaia1,
  • F. Aladawi1 et
  • R. Sabbagh1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française8:BF03034476

https://doi.org/10.1007/BF03034476

Resume

La simple observation clinique démontre:
  1. a)

    qu’une maladie de La Peyronie débutante est très différente d’une maladie de La Peyronie évoluée calcifiée,

     
  2. b)

    qu’une maladie de La Peyronie isolée ou associée à d’autres collagénopathies n’a probablement pas la même signification. Ainsi, la clinique conserve toujours une place essentielle dans la maladie de La Peyronie pour trois raisons majeures:

     
  1. 1.

    son diagnostic est avant tout clinique,

     
  2. 2.

    ses mécanismes étiologiques et physiopathologiques, son histoire naturelle restent encore mal connus d’où la nécessité de la recherche clinique,

     
  3. 3.

    l’évaluation plus objective de l’efficacité des nouveaux traitements médicaux exige une description précise de tous les paramètres cliniques.

     

Mots clés

La Peyronie clinique diagnostic étiologie

Advertisement